Genappe et les jeunes, avancées timides

Publié le lundi 5 octobre 2015

Pour Ecolo Genappe, la jeunesse est primordiale.

Une société qui ne respecte ni ne considère ses jeunes serait une société suicidaire, sans avenir.

Dans ce contexte nous avons félicité et encouragé l’initiative du président du CPAS en charge de cette matière, trop souvent laissée de côté par le passé. Cette initiative a consisté à sonder les jeunes de 12 à 19 ans de notre entité. 1500 jeunes ont ainsi été invités à participer à une enquête sur leurs loisirs, leurs divertissements mais aussi leurs besoins et souhaits. 1500 jeunes cela représente un dixième de la population. Si l’on y ajoute les parents on se rend compte qu’un tiers des citoyens de la cité du Lothier est ainsi concerné par la jeunesse.

Nous n’allons pas nous appesantir sur les erreurs méthodologiques de l’étude ni sur les faiblesses de l’analyse et du rapport qui aurait pu montrer davantage de professionnalisme (cela traduit probablement le peu de moyens attribués à ce projet). Réjouissons-nous surtout de la conclusion essentielle de l’étude, allant dans le sens de ce que revendique notre groupe politique et coïncidant avec l’avis des acteurs de terrain et autres spécialistes : la création d’une Maison de Jeunes est le projet phare pour l’avenir. Et n’oublions pas que cela fait partie de la déclaration de politique générale de nos élus. Alors… allons-y, roulez jeunesse !

En effet, il ne faut plus que nos jeunes aillent systématiquement se divertir ailleurs, participer à des projets culturels et citoyens ailleurs. Donnons-leur –enfin- la possibilité de se retrouver entre eux et de se réapproprier leur commune, de la vivre et de la penser.

Malheureusement, concernant la mise en route et la concrétisation de ce projet… le collège des bourgmestre et échevins reste flou et se retranche aisément derrière un « Tout cela prend du temps ». Nous ne pouvons dès lors que déplorer la faiblesse des engagements. Timidité, crainte, peur ou immobilisme chronique ? Nous comptons sur la force de conviction du président du CPAS pour que la Maison de jeunes soit ouverte en même temps que le nouveau pôle culturel. Et ce d’autant plus qu’il peut compter sur le parrainage de la Maison des Jeunes de Braine-l’Alleud ( Près de 40 ans d’existence) et sur l’expérience de la nouvelle directrice du Centre culturel de Genappe qui a été directrice de la MJ de Saint Gilles avant d’entrer en fonction sur notre commune !

Anne Beghin

Conseillère communale