Conseil communal du 27 août 2013

Le mot qui exprime le mieux ce conseil communal est le mot morosité.

Ce conseil de fin août inaugure la rentrée politique. Et cette rentrée à Genappe semble bien morose. C’est avec un goût amer que nous rédigeons cette chronique.
-  20 petits point à l’ordre du jour, 20 petits points seulement,
-  La démission d’un échevin, démission après moins de 9 mois de l’installation du conseil communal,
-  Le remplacement peu convaincant de cet échevin,
-  L’absence de projets forts, d’initiative, d’innovation,
-  Pas un seul point sur l’école, à 6 jours de la rentrée des classes.

Bref, le peu de points à l’ordre du jour de cette séance du conseil communal traduit une gestion communale « à la petite semaine ».

Ecolo déplore un manque d’audace, d’ambition, de vision. Aucun projet n’est présenté, aucune idée forte n’est soumise lors de ce conseil.

Mais pour nous mettre du baume au cœur, nous avons eu la chance d’accueillir les scouts du Lothier qui sont venus nous présenter avec de magnifiques photos en support de leur exposé leur voyage en Sibérie. Présentation pour remercier le conseil d’avoir voté oui en faveur d’un subside pour leur camp. On n’a rien sans rien. Quand on sait que le subside s’élèvait à 150 euros, il y a de quoi rire, pleurer. Ca pose question en tous cas. Autant d’autosatisafaction pour une somme si maigrichonne.

PDF - 104.6 ko
Publié le lundi 2 septembre 2013