22 janvier 2020

Genappe, un an après ? Non, non rien n’a changé !

Ou la déception et la colère des mandataires du Groupe Genappe #CréonsDemain

Une année s’est écoulée depuis l’installation du nouveau Conseil communal et du CPAS.
Une année durant laquelle, malgré leurs inquiétudes, les mandataires de notre groupe espéraient du changement dans la politique de la commune.
Changement dans la méthode de gouvernance et changement dans la manière d’aborder différentes thématiques qui s’imposent telles des urgences incontournables.

Au lendemain des élections communales, tout était possible pour amorcer ces changements de cap indispensables sur Genappe. Indispensables tant notre commune a accumulé du retard sur des matières comme la participation citoyenne, la transition agricole, l’environnement, la biodiversité, l’énergie, la mobilité sans parler de l’aménagement du centre-ville.
Dès le 3 décembre 2018 tout était encore possible : une équipe forte et motivée au sein de la minorité, une actualité qui ne cesse de sommer les politiques d’agir dès le niveau local, un programme de campagne qui aurait pu laisser croire que…

Au terme de cette première année de la législature, notre groupe s’est affirmé et imposé en tant que deuxième groupe politique de la commune par son omniprésence tant dans la vie politique que communale. Mais surtout par sa force de réactivité et aussi sa force de proposition. A titre d’exemples, nous retenons le dossier du réaménagement de l’Espace 2000, le dossier des cantines scolaires ou encore celui de la biodiversité.
Toutefois la désillusion est telle que la colère s’est installée.
Une colère juste et saine face à un constat dramatique : « non, non rien n’a changé, tout, tout a continué ».

Alors qu’en Belgique et ailleurs, des idées naissent et se concrétisent ;
Alors que des projets innovants se développent partout, que des élus rompent avec la continuité, au bénéfice de l’audace et de l’innovation ;
Notre Collège demeure dans sa zone de confort.
Nous dénonçons donc avec regret l’absence de changement dans le chef de ce dernier: inertie, conservatisme, manque de courage et isolement au sein d’une équipe divisée.

Parallèlement, notre groupe n’est ni écouté ni entendu.
Nous perdons donc notre temps.
Et, nous le faisons savoir.

Aujourd’hui nous décidons d’être le challenger plus déterminé que jamais. En ce sens nous décidons de :

  • Ne plus commenter tous les points présentés en Conseil communal afin de ne pas cautionner des décisions trop souvent inefficaces ou inadéquates ;
  • Dénoncer haut et fort tous les manquements en termes de transition ;
  • Affirmer notre force de frappe dans des motions que nous porterons au Conseil avec les citoyens ;
  • Continuer d’investir le terrain citoyen encore et encore et d’être au plus près des préoccupations de groupes tels ‘Genappe en transition’, ‘Les Pt’its Pots’, ‘Genappe presque zéro déchet’, ‘Genappe solidaire ‘. Groupes délaissés par notre majorité.
  • Mais aussi de réfléchir et de concevoir d’autres actions et projets innovants.

 

Voici le dossier de presse complet: https://genappe.ecolo.be/dossier-de-presse-genappe-un-an-apres-non-non-rien-na-change/

X