Ecolo fait bouger les lignes à Genappe !

Un groupe de travail Covid ? Rejetée dans un premier temps, l’idée des verts de soutenir les publics les plus impactés par la crise est enfin acceptée !

Parce que c’est dès le niveau local que la crise actuelle peut être un levier de réflexions et d’actions, notre groupe politique avait demandé à la majorité en place de créer un Groupe de Travail Covid réunissant toutes les forces politiques mais aussi des citoyens volontaires et des représentants de certaines professions, indépendants et associations. Nous avions fait cette proposition en novembre. Les détails de notre proposition se trouvent sur notre site.

En décembre, le collège nous a dit avoir décidé de ne pas créer ce Groupe de Travail mais d’en porter les thématiques devant les commissions existantes. Un encommissionnement qui ne correspondait évidemment pas à ce qui nous demandions puisque nous espérions un groupe participatif, innovant et animé par un facilitateur indépendant, ce qui n’est pas le cas des commissions existantes.

Lors du conseil communal de janvier, changement de cap, dans la foulée de nos témoignages sur « la jeunesse qui perd pied », le collège décide de mettre en place un groupe de réflexion. Une excellente nouvelle pour notre proposition dont l’intérêt semble enfin avoir été compris par la majorité.

Bien sûr, on a perdu 3 mois, mais il n’est pas trop tard, beaucoup de choses peuvent et doivent encore être faites !

Nous espérons vraiment que ce groupe porte ses fruits même si nous avons déjà quelques craintes. Le collège a commencé la réflexion seul pour définir les objectifs du groupe et des modalités de son fonctionnement : 3 sous-groupes sur les thèmes prédéfinis (soutien, actions pour sortir de chez soi, activités virtuelles),… Le bourgmestre a choisi lui-même des animateurs extérieurs. Ce sont des « experts » reconnus dans leur domaine qui ont évidemment leur place dans le groupe, mais cette dynamique ambitieuse méritait un appel à candidature objectif et ouvert pour des facilitateurs choisis sur base de critères prédéfinis comme par exemple la maitrise des techniques d’animation de groupe et d’intelligence collective.

Nous veillerons en tout cas à ce que le groupe de réflexion et les sous-groupes soient constitués aussi de citoyens, en commençant par les jeunes qui subissent de plein fouet cette crise et qu’il est de notre devoir d’écouter. De même nous veillerons à ce que le cadre soit clair en termes d’objectifs, de participants et d’organisation. Les rôles et responsabilités de chacun devront être précisés. Pour nous il est important que la parole libre, démocratique puisse circuler. Et que dans le cadre de cette crise inédite, les idées les plus innovantes puissent s’exprimer et se transformer en actions adéquates.

Nous nous réjouissons de la création de ce groupe de réflexion.  Nous y participerons avec enthousiasme et ce au bénéfice du plus grand nombre et dans l’espoir que Genappe sorte prête et renforcée de cette crise !

Anne Beghin, Ludivine Brocca, Daniel Detienne, Charlotte Laureys, Bernard Löwenthal et Benoit Moreau.
Mandataires Ecolo Genappe #CréonsDemain

X