Chronique du conseil communal du 27 octobre 2020

Grande première pour Genappe ! Vu les mesures de protection sanitaire, le conseil communal est accessible en direct sur Facebook pour tous les citoyens. Il faut noter la bonne qualité des images et du son durant toute la diffusion. Quelques 130 personnes ont suivi toute la séance.

Ce mode de communication a certainement favorisé des échanges constructifs et respectueux lors des questions-réponses. Nous espérons qu’il sera reproduit pour les prochains conseils.

Sont absents et excusés : Natacha Cracco, Kevin Paulus,  et Anne-Sophie Hayois.
Chroniqueuse: Marie De Greef

Séance Publique :

1. Secrétariat communal – Démission de Madame Axelle Muller Conseillère communale – Prise d’acte et acceptation.

Notre groupe remercie et félicite Axelle Muller pour sa constance, sa persévérance ainsi que pour sa participation sans faille aux commissions CLDR, Rénovation urbaine et circulation.

2. Secrétariat communal – Prestation de serment et installation du Conseiller communal suppléant du groupe « CréonsDemain ».

Charlotte Laureys siégera dorénavant au conseil communal à la place de Axelle Muller qui déménage avec sa famille vers une autre commune. Charlotte gardera cependant ses mandats au sein du CPAS.

Plus d’informations ici.

3. Transition – Budget participatif – Sélection des projets et répartition financière proposée par le Comité de sélection

 Au cours de deux réunions, chaque porteur de projet a été invité à venir présenter le projet qu’il défendait. Les membres du comité de sélection ont pu poser leurs questions afin d’obtenir des éclaircissements sur l’ensemble des dossiers. Un score de 1 à 10 a été attribué à chaque dossier par chacun des 19 membres ayant une voix délibérative.

A l’issue des discussions relatives aux projets lors d’une troisième réunion, le Comité de sélection a établi la liste définitive des projets sélectionnés et des montants proposés sur base de l’enveloppe budgétaire disponible.

Seule la qualité du projet retenu comptait. Les décisions du Comité de sélection se sont prises par consensus.

Faisant suite au Comité de sélection, la Directrice financière, la responsable des petits marchés à l’extraordinaire et les trois agents en charge du dossier se sont réunis pour élaborer une proposition de répartition entre budget ordinaire et budget extraordinaire. Les 10 Projets retenus sont: Ça roule à Genappe 10350€, Bois BALON 5900€, Abri à vélos extérieur sécurisé 6000€, Boucles de Genappe 3500€, Petit Bois des Chenappans  et sa légende 8500€, Espace de sensibilisation à l’environnement au centre de Bousval 8500€, Hydrogen 15000€, Cuisine buissonnière 5500€, Arbres fruitiers pour tous 2500€, Centrale biomasse 7500€.

Benoit Moreau (Ecolo Genappe #CréonsDemain) :

Notre groupe souhaite féliciter une fois encore l’initiative de ce premier « Budget participatif » et l’orchestration de ce projet par Olivier Romain. Nous souhaitons souligner aussi l’engouement des nombreux citoyen.nes qui ont pris part à cette dynamique. La diversité des idées et la créativité ont permis la présentation et la sélection de projet de qualité.
Nous imaginons que l’édition 2 sera lancée en février-mars 2021, avec un budget plus important.

Christine Gilain (Ensemble) et Tiffany Fevery (PluS) interviennent aussi dans le même sens.

Anne Beghin (Ecolo GCD) demande si les projets seront présentés dans le Journal de Genappe, et si les projets non retenus peuvent se représenter lors de la prochaine édition.

Gérard Couronné (MR-CDH) répond oui aux deux questions.

4. Secrétariat communal – CPAS – Conseil de l’Action Sociale – Démission d’un membre effectif. – Prise d’acte.

Notre groupe remercie et félicite Tanguy Isaac pour son travail au service du CPAS.

5. Secrétariat communal – CPAS – Conseil de l’Action Sociale – Désignation d’un membre effectif.

Daniel Detienne est désigné au CPAS en remplacement de Tanguy Isaac.

Plus d’informations ici.

Anne Beghin demande si la prestation de serment de Daniel Detienne aura lieu avant le prochain conseil du CPAS. Gérard Couronné confirme.

6. Secrétariat communal – Adhésion Ecetia Intercommunale SCRl – Adhésion – Souscription de part sociale.

ECETIA Intercommunale SCRL est une intercommunale dite « pure », dans la mesure où son capital est intégralement détenu par des pouvoirs publics dont une majorité de Communes. Elle est organisée en secteurs ayant chacun un objet social spécifique, à savoir :

  • « Droit commun » : réalisation d’opérations de financement ou de gestion immobilière avec ou pour compte d’organismes non communaux ou provinciaux
  • « Management opérationnel et Conseil externe : réalisation, pour le compte de ses coopérateurs, des missions managériales et, à l’instar d’une fiduciaire, des missions de conseil en matière financière, comptable, juridique, etc.
  • « Immobilier » : gestion d’immeubles, en ce compris leur rénovation et leur location à ses coopérateurs communaux, provinciaux et autres pouvoirs publics
  • « Promotion Immobilière Publique » : assistance relative à la valorisation, dans le cadre d’opérations de promotion immobilière, de réserves foncières (terrains et immeubles)

Ecetia est une intercommunale qui accompagne les pouvoirs publics locaux en matière de conception et de financement de projets immobiliers (location immobilière, leasing immobilier) mais, également, en matière de conseil comptable, financier, juridique, fiscal …Adhésion Ecetia apporte des solutions « clés-sur-porte » et rapide à tous les pouvoirs publics.

La Ville souhaite adhérer à cette Intercommunale et souscrire des parts sociales pour un montant de 75,00€ au service extraordinaire du budget communal.

Ludivine Brocca demande une présentation lors d’un prochain conseil communal. Le président répond favorablement à cette proposition.

Approuvé à l’unanimité.

7 -> 17  Secrétariat communal – Remplacements de Jérôme Leclercq :

Par Aline Degroote au Comité de Concertation Ville/CPAS
Par Gérard Couronné à l’AG de l’intercommunale InBW scrl
Par Gérard Couronné à l’AG de l’intercommunale ORES Asset
Par Valentine Courtain à l’AG de l’intercommunale IPFBW
Par lui-même (sous un autre statut) au Centre culturel
Par Natacha Cracco à l’ASBL « MJ Bug-1 » Maison des jeunes
Par Olivier Mainfroid à l’Agence locale pour l’emploi
Par Natacha Cracco à l’ASBL Classes et vacances pédagogiques de Genappe
Par Michael Rouffiange à la commission paritaire locale de l’enseignement (COPALOC)
Par Sarah Hermans au Conseil de police (Michael Rouffiange devient suppléant)
Par Natacha Cracco au Comité d’accompagnement du plan énergie climat (CAPEC)

18 -> 20 Secrétariat communal – Remplacement de Axelle Muller :

Par Charlotte Laureys à la commission de circulation
Par Anne Beghin à la commission locale de développement rural
Par Benoit Moreau à la commission communale de rénovation urbaine.

21. Secrétariat communal – Motion visant à soutenir le dynamisme commercial dans le contexte de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Cette motion fait suite aux courriels de la Ville de Soignies, de la Ville de Beaumont et de l’Administration communale des Trois-Ponts qui invitent les communes à adopter une motion visant à soutenir le dynamisme commercial dans le contexte de la crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19.

Il y a lieu que le Conseil adopte cette motion et sollicite le Gouvernement fédéral et le Gouvernement wallon qu’ils prennent de nouvelles mesures nécessaires pour apporter leur soutien financier et accompagnement sur le long terme aux indépendants et commerçants locaux afin de maintenir l’emploi et le dynamisme commercial au sein des entités communales, qu’un accompagnement soit également offert pour les indépendants et leurs employés/ouvriers et demande au Gouvernement wallon d’anticiper et de mettre sur pied un dispositif pour faciliter la nouvelle occupation des cellules qui se seraient vidées suite aux importantes conséquences économiques qu’a provoquées la crise sanitaire lié au coronavirus Covid-19 sur les indépendants et commerçants locaux.

Anne Beghin : Nous sommes évidemment favorables à l’idée de soutenir et d’aider les commerçants et les indépendants qui font partie des victimes de la crise sanitaire. Toutefois le texte de la motion nous apparaît comme flou, très peu concret. Ainsi l’article 2 parle d’un accompagnement en cas de fermeture inévitable sans que l’on sache de quoi l’on parle exactement : est-ce un accompagnement psychologique, social, de replacement professionnel ?
Cette proposition de 3 autres communes ne serait-t-elle pas l’occasion pour Genappe de penser et concevoir un vrai plan local en soutien à « nos » commerçants, restaurateurs et indépendants ? Ne devons-nous pas nous mettre autour de la table avec eux ? Un exemple de soutien concret pourrait être la gratuité dans le journal de leurs encarts publicitaires… ou des bons d’achats offerts aux familles.

Gérard Couronné répond qu’on pourrait aussi lister tout ce qu’ils ont déjà fait et voir ce qu’on pourrait faire en plus en effet. Il est d’accord de mettre en place un groupe de travail auquel la minorité sera aussi représentée.

Benoit Huts (MR-CDH) réagit à une question de Christine Gilain (Ensemble) pour expliquer que selon lui les chèques à gratter sont une bonne opération, appréciée des commerces participants. Beaucoup n’ont d’ailleurs déjà plus de chèques à donner.

Approbation à l’unanimité.

23. Finances – Budget communal – Exercice 2020– Modifications budgétaires n°3 – Services ordinaire et extraordinaire.

Les principales modifications à l’ordinaire sont :

  • 105k € exercices antérieurs
  • Plusieurs montants pour les budgets participatifs (voir point 3)
  • Acompte électricité sous-évalués (23k €)
  • Augmentation du subside pour le Syndicat d’Initiative (+ 6k €). Cela semble justifié.
  • Commande supplémentaire de masques (+6,5k €)

Et à l’extraordinaire :

  • Achat de bâtiment – 40k € – ce sont les frais de TVA pour l’appart qu’ils reçoivent rue de Bruxelles. Il est prévu de le louer. (voir point 45)
  • Optimisation énergétique de bâtiments – 50k € – Approche CPE (Contrat performance énergétique) dans des bâtiments communaux autres que l’Espace 2000.
  • Télérelève (compteurs électriques, gaz et eau) – 30k €.
  • Enlèvement des compteurs rue de Charleroi – 15k €.
  • Lutte contre les coulées de boues – 32k €.
  • Budget participatifs (voir point 3).

Le président explique qu’un subside de la Région wallonne de 882000€ vient d’être accordé pour la cafétéria/vestiaires du FC Genappe. Il y a donc lieu d’effectuer un réajustement budgétaire pour ce crédit.

S’ensuit une discussion au sujet de la buvette du terrain de foot de Loupoigne, suite à une intervention de Bernard Löwenthal (Ecolo GCD), déçu que ce nouveau bâtiment communal se contente d’atteindre les critères minimaux d’isolation. Nous aurions dû être plus ambitieux vu l’impérieuse nécessité de diminuer pour 2030 les gaz à effet de serre, selon l’engagement pris par la commune.

Vincent Girboux signale que la commune n’aura aucun problème en ce qui concerne les bâtiments publics mais que l’effort doit être fait sur les bâtiments privés pour atteindre les objectifs de 2030.

Hector Tubiermont explique que la Région wallonne a indiqué que le projet répond bien aux 5 critères exigés.

Bernard Löwenthal répond que c’est exact mais qu’on se contente des critères énergétiques minimaux exigés alors qu’on devrait exemplaire pour un tel investissement.

Commentaire de Bernard Löwenthal ensuite sur le reste de la modification budgétaire: « Nous sommes très contents de voir dans cette modification budgétaire que les budgets participatifs enfin engagés à l’ordinaire comme à l’extraordinaire. On l’a vu lors de la présentation des projets, c’est une super dynamique qui va apporter de belles réalisations. Et je suis donc heureux d’avoir entendu en commission des finances que vous comptez remettre un budget participatif dans le budget 2021. Nous suggérons d’ailleurs de prévoir ce budget à la hausse vu le beau succès de l’édition 2020.

Les autres modifications budgétaires proposées nous paraissent opportunes et nécessaires. Elles ne modifient pas fondamentalement le budget 2020 dans son ensemble, et donc nous voulons voter comme nous l’avions fait pour le budget : nous approuvons la modification à l’ordinaire et nous nous abstenons pour l’extraordinaire. »

Ordinaire : MR-CDH et Ecolo GCD pour, PluS et Ensemble s’abstiennent.
Extraordinaire : MR-CDH approuvent, les autres s’abstiennent.

27. Environnement – Déchets ménagers- Coût vérité- Budget prévisionnel 2021.

En vertu de l’AGW du 5 Mars 2008 relatif à la gestion des déchets et des coûts y afférents, nous sommes invités à communiquer les données nécessaires au calcul du budget coût-vérité pour l’exercice 2020 par l’intermédiaire du formulaire informatique.
Les chiffres d’INBW permettent de faire une projection afin d’assurer que nous resterons dans le seuil compris de 95% à 110% que nous impose la RW.
La simulation permet d’obtenir un taux de couverture de 95%. Il est proposé au Conseil communal d’approuver le taux de couverture de 95% pour la projection du budget coût vérité 2021.

Benoît Huts explique que les coûts augmentent d’année en année à cause de la hausse du coût de collecte et de la hausse du coût du recyparc. Il demande à Bernard Löwenthal d’interpeller l’InBW puisqu’il y est administrateur.

Gérard Couronné insiste sur le surcoût de 30.000 € par an pour le recyparc.

Bernard Löwenthal répond que c’est exact que les coûts de collecte et de traitement augmentent, malheureusement. Il relaiera au CA de l’InBW comme ne manqueront d’ailleurs pas de le faire les bourgmestres MR présents aussi à ce CA. Mais il y a peu d’espoir de voir ces prix baisser. La collecte est plus complexe à cause de sacs de déchets organiques, et les coûts de personnel et d’énergie ne diminuent pas. Et la valeur des matériaux recyclés diminue.

Nous devons rester dans la fourchette 95-110% imposée par la Région. C’est heureux que les taxes actuelles permettent d’y rester tout juste et qu’il ne faille donc pas les augmenter. Surtout dans le contexte actuel où les gens souffrent déjà avec la crise covid. Nous approuvons donc de ne pas augmenter les taxes et d’avoir donc un taux de couverture à 95%.

Nous nous étions opposés l’année passée aux taxes parce que nous trouvons que la taxe variable (le prix des sacs) doit être plus importante que la taxe forfaitaire, et cela pour favoriser ceux qui polluent moins. Logiquement, nous nous opposerons donc à leur reconduction.

Anne Beghin intervient ensuite après un court débat entre Christine Gilain et Benoit Huts sur l’importance de réduire le volume de déchets : « N’y a-t-il pas au niveau des déchets un constat que nous pouvons tous faire : leur quantité ne diminue pas à Genappe. Nous sommes aujourd’hui encore avec un tonnage inchangé. Cela représente 150kilos/habitant/an.

Dès lors… lorsque l’on sait l’impact environnemental des déchets depuis leur fabrication jusqu’à leur destruction, êtes-vous d’accord de relancer la dynamique zéro déchet qui est reprise en priorité 1 dans le PST de la commune et dont vous avez résumé l’objectif opérationnel en écrivant : « Diminuer la quantité de déchets produite ».

Par relancer une telle dynamique nous entendons un travail systématique de sensibilisation, d’information, d’éducation et d’actions concrètes dont la relance du défi familles ( relance reprise aussi dans le PST) »

Benoît Huts n’hésite pas à souligner que le Zéro Déchet n’est pas la panacée.

Approbation à l’unanimité sauf PluS qui s’abstient.

28. Finances – Règlement de taxe sur l’enlèvement et le traitement des immondices ménagères – Exercice 2021.

Les taxes sur l’enlèvement et le traitement des immondices ménagères pour l’exercice 2021 restent les mêmes qu’en 2020.
55 € pour les personnes isolées
85 € pour les ménages de 2 personnes
95 € pour les ménages de 3 personnes et plus
95 € pour les activités professionnelles

Approbation par le MR-CDH, abstention de PluS, Écolo GCD et Ensemble votent contre.

29. Finances – Règlement redevance pour les sacs poubelle destinés à l’enlèvement des déchets ménagers et déchets organiques- Exercice 2021.

Les taux proposés inchangés sont de :
1,50 € pour le sac de 60 litres, par rouleau de 10 sacs
0,85 € pour le sac de 30 litres, par rouleau de 20 sacs
0.50 € pour le sac de 25 litres, par rouleau de 10 sacs

Approbation par le MR-CDH, abstention de PluS, Écolo GCD et Ensemble votent contre.

30. Finances – Règlement redevance sur l’utilisation de conteneurs enterrés – Exercice 2021.

Les taux proposés inchangés sont les suivants :
1,5 € pour l’ouverture du tiroir de 60 litres des ordures ménagères
0.85 € pour l’ouverture du tiroir de 30 litres des ordures ménagères
0,50 € pour l’ouverture du tiroir de 15 litres de la FFOM (fraction fermentescible des ordures ménagères)

Approuvé à l’unanimité.

31. Finances – Règlement de taxe relative à la salubrité et propreté publiques – Exercice 2021.

Il y a lieu d’établir, pour l’exercice 2021, un règlement de taxe sur la salubrité. Le taux proposé est de 30 €, inchangé.

Intervention de Bernard Löwenthal : « Nous nous étions opposés à cette taxe l’année passée parce qu’elle n’est pas justifiée selon nous. Rien ne justifie de faire payer un même montant à tous les ménages de la commune pour la salubrité et la propreté publique alors que certains sont connectés aux égouts et d’autres pas par exemple. Les coûts de salubrité devraient être couvert par l’IPP ce qui a l’avantage de moins peser sur les personnes à faible revenus. Et donc comme l’année passée, nous votons contre. »

Approuvé par MR-CDH et Ensemble, rejeté par Ecolo GCD et PluS

34. Finances – Règlement de taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques – Exercice 2021.

Le taux proposé est de 7,5%, inchangé.

Approuvé pas le MR-CDH, les autres s’abstiennent.

35. Finances – Règlement de taxe – Centime additionnel au précompte immobilier – Exercice 2021.

Taux proposé : 2200 centimes, inchangé

Approuvé pas le MR-CDH, les autres s’abstiennent.

38. Finances – Maison de la laïcité Galilée – subside – rapport au Conseil communal.

Anne Beghin propose que la Maison de la Laïcité vienne présenter en conseil communal ses activités. En effet, il s’agit d’une nouvelle équipe, d’une nouvelle dynamique pour une association peut-être mal connue. Le président est favorable.

Approuvé à l’unanimité.

39. Travaux – N237 – Avenue des Combattants/rue du Pont Spilet à Bousval – Placement d’un nouvel abri pour voyageurs – Convention avec l’Opérateur de Transport de Wallonie.

8.454,27 EUR TVAC dont 1.690,85 EUR à charge de la Ville.

Approuvé à l’unanimité.

40. Travaux – Marché de travaux – 1488 – Réfection d’ouvrages d’art sur l’entité de Genappe – Année 2020 – Approbation des conditions et du mode de passation.

Le montant estimé s’élève à 44.975,70 €, 21% TVA comprise.

Approuvé à l’unanimité.

41. Travaux – Marché de travaux – 1489 – Voie verte : Colau Pirette – Approbation des conditions et du mode de passation.

Le montant estimé s’élève à 159.613,83 € hors TVA ou 193.132,73 €, 21% TVA comprise.

Approuvé à l’unanimité.

43. Travaux – Marché de travaux – Marché stock pour des travaux d’élagage, abattage et dessouchage, pour les années 2021 à 2023 – Approbation des conditions et du mode de passation

Le montant estimé s’élève à 118.740,00 € hors TVA ou 143.675,40 €, 21% TVA comprise.

Approuvé à l’unanimité.

45. Urbanisme – Patrimoine – Acquisition gratuite pour cause d’utilité publique d’un local co-accueil sis rue de Bruxelles 153 à Vieux-Genappe – Approbation de l’acquisition et du projet d’acte.

A titre de charge d’urbanisme le Collège Communal a imposé la cession à titre gratuit, d’un « espace co-accueil » de 69,72m² avec 4 emplacements de parking.
Pour rappel, le local co-accueil ne pouvant se faire, le Collège Communal a décidé de changer l’affectation de celui-ci en logement par l’introduction d’un permis d’urbanisme.
Coût pour la commune : 40.000 € pour la TVA.

Anne Beghin demande pourquoi ce ne sera plus un co-accueil. Vincent Girboux répond que ce n’est plus d’actualité pour l’ONE. Les deux appartements sont destinés pour l’un à un jeune ménage et pour l’autre à une personne âgée.

Approuvé à l’unanimité.

75. Point supplémentaire (ou en urgence) : Réservation des CV auprès du SPW – Etude à réaliser auprès d’Ores – Engagement d’une dépense sans article budgétaire – ratification de la dépense

1650,44 € pour deux études d’Ores pour placement de panneaux photovoltaïques à l’Espace 2000 et au hall omnisports. Ils ont décidé de le faire en urgence pour rester dans l’ancienne réglementation et avoir droit à des certificats verts.

Approbation à l’unanimité.

48. Divers.

Anne Beghin : Situation Covid des écoles de Genappe

Comment se sont passées ces dernières semaines? Combien de cas Covid au sein des différents groupes d’acteurs ( équipes enseignantes, enfants)… Quel suivi scolaire est mis en place au niveau des enfants quand ceux-ci sont écartés ? Quelles évaluations des instituteurs.trices quant aux retards des enfants depuis le début de la crise? Est-ce que l’école de devoirs a rouvert ses portes? Enfin, quelle organisation est proposée aux familles pour la prolongation du congé de Toussaint? Regroupement ? Chaque école organise une garderie ? Gratuité ?

Stéphanie Bury (MR-CDH) répond en faisant le bilan de la situation :

  • La rentrée s’est bien passée jusque mi-octobre
  • Impossible de remplacer le personnel absent. Les directions font le point tous les jours pour voir quelles classes fermer ou pas.
  • Beaucoup de cas et de quarantaines dans le personnel.
  • Le suivi scolaire est assuré en envoyant des dossiers aux parents, en faisant des capsules vidéos, en faisant de la vidéoconférence pour les enfants en difficulté,… mais quelques enseignants ont encore du mal avec le numérique.
  • Ils font de la remédiation collective et individuelle. Les écoles de devoirs sont ouvertes.
  • L’accueil les 9 et 10 novembre sera assuré par l’ISBW. Il y a 19 enfants inscrits. On leur demande 7 € par jour.

Anne Beghin remercie Stéphanie Bury pour sa réponse complète. Elle demande ce qui est prévu pour les élèves qui n’ont pas accès à internet. Et elle trouve que l’accueil des 9-10/11 devrait être gratuit.

Anne Beghin : Projet Éolien de WindVision.

L’enquête publique concernant le complément de l’étude d’incidences sur l’environnement s’est clôturée le 15 septembre 2020 et…ce 27 octobre nous serons déjà au deuxième conseil communal après l’enquête – et toujours aucun point à l’O.J à ce sujet alors que le Collège communal de Nivelles, lui, s’est déjà prononcé favorablement au projet.
Quelle est la position du collège de Genappe par rapport au « nouveau » projet de Windvision(toujours 6 éoliennes mais avec d’autres modèles et une prise en compte des griefs du Conseil d’Etat) ?

Le président retrace l’historique. Le conseil n’est pas compétent. C’est le Collège qui remet un avis. Le collège a remis un avis défavorable le 7/10 pour le projet 2, sur base des revendications des pétitionnaires. Le dossier est actuellement sur le bureau de M. Borsus (Région Wallonne).

Anne Beghin : Organisation future des conseils communaux

En cas de reconfinement comme en mars – avril acceptez-vous d’organiser les séances publiques de conseil avec tous les conseillers en vidéoconférence, voire aussi avec un accès pour les citoyens?

L’accès au public est une obligation légale. L’expérience d’aujourd’hui pourrait être renouvelée.

 

S’ensuivent quelques informations concernant la situation de protection sanitaire actuelle : le bourgmestre a réuni un centre de crise pour faire le point. Genappe est dans la moyenne de contamination du Brabant wallon.

Le CPAS est sous pression et tension, dixit Vincent Girboux. Le nombre de bénéficiaires du RIS est passé de 70 en janvier à 110 en septembre. Une modification budgétaire a été faite de par cette augmentation.

Carine Meessens établit un topo de l’ancien camping de Glabais. Il fait actuellement l’objet d’un Plan Communal d’Aménagement Révisionnel. Le projet étant d’y construire des habitations (habitat à caractère rural au plan de secteur), après consultation des citoyens.

Benoit Huts informe sur la possibilité proposée par l’InBW de se procurer un conteneur spécial pour la collecte des papiers/cartons. Il explique aussi qu’une firme a été désignée pour réaliser des travaux d’aménagement suite aux inondations (27000€); candidature est déposée pour obtenir un label ‘cimetière nature’.

Stéphanie Bury informe que l’élection du Conseil communal des enfants a dû est postposer. Ce sera fait pour fin novembre probablement. Elle informe aussi d’un nouveau membre pour la Commission agricole des dégâts, Gatien Vandekerchove.

Gérard Couronné explique que des plaines de vacances pour ados seront organisées à Pâques 21. Et pour la démolition de 4 maisons à la rue de Charleroi : ouverture des soumissions le 4/11.

 

Ce conseil communal est terminé à 21h05. Le climat était plus calme que d’habitude. La vision sur Facebook a atteint jusqu’à 133 personnes. C’est un bon début et nous espérons que cette expérience pourra se pérenniser.

X