26 mars 2019

Pour une vraie dynamique Zéro Déchet durable à Genappe

Communiqué de Presse :

Le groupe Politique #Créonsdemain, dans la foulée du travail entrepris par Ecolo Genappe depuis fin 2017, dépose ce mardi 26 mars en conseil communal une motion concernant la dynamique Zero déchet. Et ce parce que la ville de Genappe semble freiner son ambition exactement là où elle a la possibilité d’accélérer. En effet, aussi bien l’analyse des budgets 2019 que l’analyse de la Déclaration de politique générale ont témoigné d’un manque d’ambition voire d’un recul du collège sur cette question fondamentale aujourd’hui dans le cadre de l’indispensable transition écologique.

Contact presse : Anne Beghin / 0478 36 54 69

Intervention complète de Anne Beghin :

Au nom du groupe #Créonsdemain, je voudrais commencer mon intervention par une interpellation de chacun ici autour de la table. Ne pensez-vous pas que dans toutes les questions qui touchent à la transition écologique nous devons en tant que « dirigeants d’une commune » nous poser la question suivante : Faisons-nous le maximum que nous puissions faire ? Faisons-nous le maximum que nous puissions faire pour atteindre le zéro carbone sur notre commune ?

C’est ainsi que nous tous ici,

  • attentifs à toute mesure allant dans le sens de cette indispensable transition,
  • conscients que la mobilisation locale est porteuse de sens mais également de résultats,
  • soucieux de la continuité de tout projet en faveur de l’environnement et de l’avenir,
  • soucieux de la cohérence des engagements des uns et les autres lors des dernières élections,

Nous devrions tous nous positionner ce soir, j’en suis certaine, en faveur d’une VRAIE dynamique Zéro déchet sur notre commune. Non pas d’une dynamique faite de mesures par ci ou par là, mais bien d’une dynamique telle qu’ensemble nous avons la capacité de la faire évoluer, forts du soutien des citoyens, des commerçants et du secteur associatif. Forts aussi de la motivation de notre service environnement qui a accompagné avec l’asbl Espace Environnement un projet pilote en 2018. Et sérieusement qui s’attendait à une telle motivation, à un tel enthousiasme et au fait que les 25 familles du départ seraient encore bien présentes à l’arrivée ? Ainsi dans une dynamique aussi positive, constructive et pleine de sens je ne voudrais pas que nous freinions le processus enclenché il y a un an.

Concrètement je voudrais vous donner quelques arguments concrets :

  • Les déchets sont un fléau qui pollue les sols, l’air et l’eau. Si on ne considère que le plastic…il se décompose, se fragmente et se transforme en nanoplastic qui rentre dans la chaine alimentaire. Il s’agit par ailleurs d’une matière qui ne se recycle qu’une seule fois. Le recyclage du plastic est ainsi une illusion. Et aujourd’hui, que faisons-nous de nos déchets non recyclables? On les enfouit ou on les incinère ce qui représente une autre source de pollution et de déchets. A titre d’exemple, 1 tonne de produits incinérés génère 200 kilos de cendres.
  • le ZD participe à l’indispensable transition écologique
    • Vivre localement et simplement (redevenir maître de ses achats, diminuer la surconsommation, réduire l’empreinte écologique)
    • Privilégier nos circuits courts et notre économie locale
    • Réduire tous les déchets et en particuliers les déchets plastics
    • Réduire le tonnage communal
    • Améliorer aussi (indirectement) la propreté publique
  • le ZD réduit de 30% en moyenne le budget des ménages ;
  • A Genappe la moyenne annuelle de déchets par habitant reste de 155 kilos
    • alors que l’objectif de la région wallonne est de descendre sous la barre des 100 kilos de déchets ménagers et assimilés/an/habitant à l’horizon 2025 ;
    • alors que des communes affichent déjà des chiffres bien plus faibles (70 kilos)
  • les 25 familles ayant participé à ce défi pilote de 9 mois -qui s’est achevé fin 2018- ont démontré les intérêts multiples de la dynamique zéro déchet et la possibilité évidente d’intégrer d’autres citoyens mais aussi d’autres segments de la population dans cette dynamique (commerçants, Horeca, associations, etc.) ;
  • les constats sur notre commune sont très encourageants et salués :
    • Beaucoup de commerçants et producteurs de Genappe sont sensibilisés et soutiennent ouvertement les achats ZD
    • Il existe une coopérative de produits en vrac « Les P’tits pots » mais aussi de plus en plus de magasins/producteurs/artisans qui proposent des produits en vrac
    • En 9 mois les familles du défi famille ont réduit en moyenne leurs déchets de 15,5 kilos/mois/habitant à 2,6 ; cela représente quelque 6 tonnes de déchets épargnés sur la durée du défi (9 mois)
    • Le collège lui-même reconnaît l’intérêt de la démarche
      • tel que témoigné dans la presse : «  Les familles ont pu prouver aux autres mais surtout à elles-mêmes que chaque geste compte et que cela peut avoir des résultats insoupçonnés », salue la Ville de Genappe. « Si toute la population s’y mettait, nous pourrions faire des économies importantes et cela constituerait un gain inestimable pour notre environnement» (DH des 15 et 16 décembre 2018) ;
      • ou encore dans le journal de la Ville de janvier : « Fière des résultats obtenus et convaincue de leurs impacts bénéfiques pour la préservation de notre environnement et de notre planète, la Ville, sous l’impulsion de l’échevinat de l’environnement est plus motivée que jamais à poursuivre l’aventure et à proposer de nouvelles actions pour l’année prochaine au niveau des écoles, des commerces et de nos citoyens. »
    • le nombre de communes labélisées Zéro Déchet augmente chaque année ;
    • l’absence de budget réel (un budget de 3000 euros est prévu) en 2019 pour le Zéro Déchet à Genappe est regrettable et traduit un manque de cohérence, de continuité voire d’ambition;
    • la déclaration de Politique Générale, nous l’avons souligné le mois passé, manque de force, de conviction quant à cette dynamique ZD et propose des objectifs flous sous la forme d’actions dans les écoles/crèches. Ces actions sont nécessaires, mais insuffisantes.

 

Ce soir, notre groupe politique demande que le collège de Genappe revienne sur ces dernières positions (en matière de budget et en matière de politique) et prenne les mesures nécessaires pour poursuivre la dynamique ZD initiée, l’optimiser, et l’ancrer structurellement dans l’identité de la commune afin que la réduction des déchets soit effective, quantifiable et réponde aux objectifs de la Région wallonne.

Cela prend du temps et demande un renforcement de notre service environnement.

Car il faudra amplifier les ramifications entre tous les acteurs, travailler au sein des quartiers et villages, instaurer des composts collectifs, etc. Bref il va falloir multiplier les actions.

Devenir une commune ZD, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Alors Allons-y  tout est en place pour que nous y arrivions! Inspirons – nous de communes telles que Thuin, Rixensart ou La Hulpe.

Concrètement, ce soir nous demandons l’inscription d’un budget ZD récurrent dès 2019 afin de poursuivre la dynamique amorcée en 2018, auprès de plus en plus de particuliers, de familles sans oublier les collectivités. Et arriver ainsi au souhait exprimé par le collège lui-même « Si toute la population s’y mettait, nous pourrions faire des économies importantes et cela constituerait un gain inestimable pour notre environnement ». Pour y arriver, nous

demandons la mise en place d’un agenda d’objectifs, d’actions ZD et d’évaluations. Nous demandons que Genappe rejoigne les communes labelisées ZD endéans la présente législature.  Tel processus doit être envisagé pour tous les segments de la commune (Familles et particuliers , Administration communale, Ecoles et crèche, Secteur associatif, Commerces-PME et Horeca).

Le Conseil communal charge le Collège de l’exécution de cette motion et demande enfin la création d’un Groupe de Travail.

X