1 avril 2021

Genappe doit s’engager pour le développement du sport de plein air en hiver

– Motion déposée par le Groupe Ecolo Genappe #Créonsdemain le 1er avril 2021 en vue du conseil communal d’avril

Il est extrêmement rare que les motions proposées par l’opposition soient acceptées par la majorité. Ainsi à titre d’exemple le plan local de biodiversité, le projet de parrainage des enfants en période de pandémie ou encore notre plan de relance pour après la crise… Trois demandes pertinentes de notre groupe évacuées par notre collège communal. Si nos demandes démontrent la priorité de s’adapter aux réalités et aux défis sociétaux, leur refus systématique nous rappelle nos différences de vision et de valeur avec la majorité en place.

Notre demande actuelle de développer les sports de plein air en hiver et en particulier les sports de glisse sera certainement acceptée avec enthousiasme par notre collège communal. En effet elle combine à la fois la nécessité de s’adapter aux changements climatiques, le besoin de diversifier l’offre sportive et des intérêts libéraux. Ainsi, c’est confiants que nous proposons ce projet fédérateur. Se retrouver, se sentir uni n’est-ce pas là un réel besoin en ces temps difficiles, troublés, incertains.

 

Impossible de résister à nos 19 considérants

  • Considérant que la commune de Genappe est la plus vaste du Brabant wallon, qu’elle est riche en sites exceptionnels et variés et qu’elle dispose de deux villages dont le suffixe « val » nous rappelle qu’ils sont situés dans une vallée, nous citons donc  Bousval et Houtain-le-Val ;
  • Considérant que ces vaux sont attachés à des pentes parfois raides vers la Dyle et qu’elles pourraient être propices à des sports de glisse dont le ski ;
  • Considérant que le P.S.T communal, approuvé lors du Conseil communal du 29 janvier 2019, en son point 1.19 (page 25) précise que la Ville soutient les initiatives sportives et les loisirs par la mise à disposition d’infrastructures et par les subsides ;
  • Considérant que la ville entend promouvoir les nouveaux sports et soutenir de manière équilibrée les clubs sportifs de différentes disciplines ;
  • Considérant que le dérèglement climatique est une opportunité glaciologique de connaître des hivers plus rigoureux et enneigés, à l’instar de celui de 2020 – 2021 ;
  • Considérant que de multiples actions sont déjà entreprises par la Ville pour encourager la pratique des sports telles que : Je marche pour ma forme – Je cours pour ma forme – Je roule pour ma forme et, que Je skie pour ma forme serait dès lors une nouvelle opportunité pour la forme de la population locale en hiver ;
  • Considérant que les pistes de skis réclament des investissements importants mais que notre échevin des sports dispose de bonnes relations au sein d’Infrasport et se montre toujours très réceptif aux nouvelles propositions ;
  • Considérant que la ville de Genappe dispose d’un matelas financier confortable, que l’investissement serait subsidié à 75% au minimum et qu’un bail emphytéotique pourrait être conclu entre la ville et un promoteur averti ;
  • Considérant que la commune dépense des sommes importantes pour les classes de neige organisées généralement sur des pistes italiennes alors que la nature et le paysage de notre village de Bousval nous offre monts et vallées ;
  • Considérant que les trajets en car vers ces stations de ski pour les enfants de primaire occasionnent toujours beaucoup de stress et d’inquiétude à notre bourgmestre et son échevinne de l’enseignement mais aussi aux parents ;
  • Considérant que les écologistes n’ont pas toujours tort et que l’empreinte environnementale et énergétique doit être réduite, la fin des trajets annuels vers ces pistes de ski lointaines tant pour la population que pour ces enfants des écoles primaires est ainsi une aubaine pour participer à la réduction de la dite empreinte ;
  • Considérants que les écologistes peuvent faire preuve de souplesse : « Oui à la préservation optimale de la biodiversité, de la faune et de la flore mais pas au détriment systématique des petits et grands plaisirs des citoyens » ;
  • Considérant que la ferme d’Agniessart, avec sa position haute pourrait organiser en son sein un restaurant d’altitude avec une offre de produits exclusivement locaux ;
  • Considérant le caractère unique de cette proposition en Brabant wallon et l’attente de notre relais du visiteur de dynamiser son offre ;
  • Considérant que l’évènement annuel « les mérites sportifs » pourrait se moderniser et et encourager défis et compétitions pour de nouvelles disciplines ;
  • Considérant que la Pandémie nous a appris que rien ne serait plus jamais comme avant et qu’il est de notre devoir de tout mettre en place pour inventer l’avenir;
  • Considérant en ce sens que dorénavant notre vie sera locale ou ne sera plus ;
  • Considérant que notre commune pourrait ainsi être exemplaire combinant un haut taux d’adaptabilité à la nécessité de s’adapter au changement climatique et au besoin de re-nouveau en cette période de pandémie tout en valorisant les potentialités et richesses communales ;
  • Considérant que le Code de Démocratie Local et de Délocalisation en son article L4284-18 précise que toute approbation du conseil communal ne peut être conditionnée par des intérêts particuliers, extrêmes et individualistes ; que le présent projet émane d’un parti politique qui a travaillé avec un collectif citoyen pluraliste et motivé mérite toute notre attention ;

 

Confiants et forts des potentialités et richesses insuffisamment exploitées de Genappe les verts innovent une nouvelle fois.

Vu tous leurs considérants, les mandataires du groupe Ecolo Genappe #Créonsdemain demandent qu’un vote sur la proposition suivante puisse avoir lieu lors du conseil d’avril prochain:

Art 1 : Le conseil communal décide de promouvoir et de développer la glisse et les sports de pentes en pleine nature à Genappe dès qu’une demande sera introduite par un club sportif ;

Art 2 : Le conseil communal confie alors au collège communal de lancer un appel d’offre public pour ouverture d’une station de ski et de sports de glisse adaptée à la configuration de nos sols et paysages répondant à un cahier des charges strict.

X