A la demande d’Ecolo Genappe – soutenu par le PS- notre commune s’est déclarée commune hospitalière ce 25 juin 2018.

Cette déclaration a eu lieu dans la foulée du rejet du projet de loi autorisant les visites domiciliaires.

Genappe est une des communes à avoir voté, à l’unanimité, toute couleur politique confondue, son refus des visites domiciliaires en février 2018.
Et, cette unanimité là n’est pas anodine.
Elle représente une force, un levier important et motivant pour faire de Genappe bien évidemment une commune hospitalière, mais pourquoi pas une commune hospitalière exemplaire.

« La motion présentée ce soir en conseil communal dit quelque chose de nous tous ici présent.
Quelque chose de rassurant sur le fait que nous pouvons au delà de nos différences politiques travailler ensemble sur des questions fondamentales.
Quelque chose sur une certaine écoute de la détresse humaine.
Quelque chose sur notre considération de l’autre, qu’il soit étranger-réfugié ou migrant et de passage.
Quelque chose enfin sur notre capacité d’hommes et de femmes politiques d’entendre depuis des mois beaucoup de citoyens très sensibles aux questions de dignité humaine, de droits humains et d’accueil. »

Toutefois Ecolo Genappe sera vigilant pour que les intentions de cette déclaration se concrétisent, que les mots deviennent actions.

Dans cette déclaration commune Genappe marque sa ferme opposition à toute forme de politiques migratoires qui entrainent des violences et des violations des droits humains des personnes migrantes. Genappe  prend la ferme résolution de respecter les droits fondamentaux des migrants présents sur son territoire. Et s’engage en ce sens à des actions concrètes telles que :

  • sensibiliser la population sur les migrations et l’accueil de l’autre,
  • soutenir les initiatives citoyennes et les bénévoles souhaitant venir en aide aux étrangers et primo-arrivants de la commune,
  • organiser et soutenir des rencontres interculturelles et des moments visant à la déconstruction des préjugés,
  • maintenir un accueil de qualité des migrants,
  • soutenir des initiatives d’accès au logement digne quelle que soit la situation de séjour.

Ecolo Genappe souligne l’importance du travail de sensibilisation, d’information et d’éducation: « nous devons nous engager à faire ce travail auprès de tous les genappiens depuis les maternelles jusqu’à pas d’âge ; au sein de notre administration, de nos écoles et associations. L’intention est bien de lutter contre les peurs et les méconnaissances responsables de stigmatisations, de rejets, de comportements indignes. »

En particulier aussi, Ecolo Genappe restera vigilent quant à l’engagement à soutenir les initiatives citoyennes et les bénévoles qui aident les réfugiés et les migrants sur notre commune. Nous devons éviter l’épuisement de ceux et de celles qui s’engagent au quotidien et qui quelque part pallient aux manquements de l’Europe et de notre gouvernement.

« Ce soir nous nous déclarons commune hospitalière mais nous le serons réellement lorsque nous aurons mis en place et concrétisé les engagements pris dans notre motion commune.
Notre déclaration est ambitieuse et doit donc être accompagnée, pilotée. »

Un groupe de travail sera rapidement mis sur pied incluant des citoyens engagés.

Ce 25 juin 2018 Genappe a ainsi affirmé sa cohérence et une réelle intention d’optimiser son caractère hospitalier.

 

Anne Beghin
Chef de groupe Ecolo Genappe

Share This