« Genappe, ma commune nature », un slogan creux !

Le constat à mi-législature

Publié le vendredi 11 décembre 2015

C’était pourtant celui de la majorité. Et les principaux investissements réalisés sont non durables : 2 parkings et un terrain de foot en synthétique !

Les plans de développement restent en chantier (plan de mobilité en suspens, un schéma de structure peu ambitieux, site de la sucrerie,…), et ne sont déjà pas respectés (parking au centre de Genappe à l’encontre de 2 études faites sur le sujet).

L’aménagement du territoire est incohérent : des bâtiments sont acquis sans projets spécifiques, le centre de Genappe c’est la ville-fantôme ! Aucun thème d’avenir n’est anticipé : vieillissement de la population, éducation, réchauffement climatique,...

Des lueurs d’espoir néanmoins : le pôle culturel semble enfin se concrétiser et un CPAS dynamique, à l’initiative notamment en matière de logement, de jeunesse et d’emploi, mais freiné dans son élan par un exécutif passéiste.

Certaines de nos propositions semblent avoir été entendues : conseil communal des enfants, groupe de travail sur l’assainissement des eaux usées (même si on l’attend toujours), commission enseignement (mais sans réelle volonté).

Notre sentiment après 3 ans est que la majorité, essoufflée, est au bout du rouleau. Ses actions sont frileuses et sans ambition.

Ecolo Genappe lui décerne donc le prix fossile !