Ecolo Genappe soutient NESPA, un projet pédagogique citoyen enthousiasmant

Communiqué de presse du 31/01/2017

Publié le jeudi 2 février 2017

Une école secondaire devrait ouvrir ses portes à Genappe en 2018 et, deux projets sont candidats. Tous deux ont été approuvés. Au regard des tensions démographiques, les deux projets peuvent certainement coexister dans notre commune.

Si une seule école devait être sélectionnée, il y aurait une décision à prendre, laquelle s’inscrit dans les compétences de la ministre de l’éducation. Néanmoins, les élus de la commune ont le droit et sans doute le devoir de se prononcer sur le futur de tout ce qui occasionnera un impact sur la commune et d’interpeller en ce sens la ministre.

Chaque école possède ses spécificités. Une école n’est pas l’autre. L’asbl NESPA propose un projet d’enseignement différent. Les pédagogies actives, au cœur de son projet, connaissent, en Belgique, mais bien au-delà de nos frontières, un nouvel engouement des parents, des jeunes et de certains enseignants, engouement qu’on ne peut ignorer.

Ecolo Genappe marque une nouvelle fois son soutien pour le projet porté par l’asbl NESPA, sa pédagogie contemporaine et participative. Des études tant anciennes que récentes démontrent tout l’intérêt du caractère participatif et actif de l’enfant dans sa scolarité. Par ailleurs, NESPA s’inscrira dans une continuité pédagogique avec une de nos écoles fondamentales en pédagogie active Freinet depuis plusieurs années. Quelle magnifique opportunité pour notre commune de devenir ainsi un pôle fort en pédagogie active. Sans oublier la transition primaire-secondaire pour nos enfants, étape souvent difficile, qui pourrait être facilitée grâce à cette pédagogie particulièrement centrée sur l’enfant.

L’école NESPA proposera aussi une école complète à savoir les 6 années du secondaire contrairement au Projet Père Damien qui souhaite ouvrir à Genappe un DOA (Degré d’Orientation Autonome) et donc au terme de leurs deux premières années les enfants se verront contraints de changer d’école et de s’orienter vers Nivelles, Braine-l’Alleud ou encore Court-Saint-Etienne pour poursuivre leurs secondaires ce qui ne résout en rien le problème d’accessibilité et de mobilité !

Ne négligeons pas un autre avantage à voir l’école NESPA s’installer à Genappe : l’offre éducative en secondaire se diversifierait dans notre partie du Brabant wallon où le choix de certains parents est trop limité de par la prédominance de l’enseignement libre d’un côté et la sous-représentation de l’enseignement en pédagogie active de l’autre côté. Enfin et non des moindres pour Ecolo, NESPA est un projet créé, porté et motivé par des citoyens, des parents et des enseignants, qui y ont mis du sens et de la conviction.

Ecolo Genappe pense qu’il est nécessaire voire indispensable de reconnaître leur expertise de terrain, leur demande et leur énorme motivation dans le processus décisionnel.

A ceux et celles qui choisiront en définitive…je souhaite leur adresser ces quelques mots de Célestin Freinet « Suivez audacieusement le torrent de la vie ».

Anne Beghin Chef de Groupe Ecolo Genappe