Conseil communal du 26 mai 2015

Publié le mercredi 10 juin 2015

Les membres du Conseil Communal sont tous présents, à l’exception de Kevin Paulus.

1.Désignation d’un délégué de la Majorité au Centre culturel de Genappe : Reporté en juin.

2. Intercommunale « Bataille de Waterloo 1815 ». Convocation à l’AG. Philippe Lorsignol (Ecolo) fait remarquer qu’il a reçu le dossier trop tard. Il n’est pas possible de donner un avis dans un délai aussi court. Ecolo s’abstient.

3.Intercommunale ORES.

C’est J-F Misch (PS) qui y représente l’opposition. Ecolo vote pour.

4.Intercommunale des Eaux du Centre du BW.

Philippe Lorsignol (Ecolo) intervient et souligne la qualité du travail. Pas de souci majeur. Ecolo vote pour.

5.Commission communale des Seniors. Il s’agit du « Repas dansant du 08 octobre 2015 » des seniors, même si nous souhaiterions parfois changer de style de musique... Ecolo vote pour.

6.Commission communale de l’agriculture. Journée à Libramont.

Philippe Goubau (Ecolo) : Ecolo souligne l’intérêt de cette journée - le 27 juillet- et accepte la tarification. Nous nous posons la question de savoir quelle est la différence entre ‘transport’ et ‘voyage’ ? Réponse : 12€ pour le trajet + l’entrée.

Anne Beghin (Ecolo) : Nous profitons de ce point et de cette organisation pour suggérer la création d’un groupe d’enfants et d’ados qui pourraient bénéficier aussi de cette excursion et des animations prévues sur place. Il est important pour une commune rurale comme Genappe d’éveiller les enfants au monde rural et agricole, de les sensibiliser aux enjeux et réalités, d’éveiller des passions…et plus si affinité. Beaucoup d’enfants de notre entité ne partent d’ ailleurs pas en vacances. Il est aussi peut-être envisageable de mettre cela en place avec les Plaines d’été ? Réponse du bourgmestre : On va réfléchir… c’est difficile à organiser ! Jean-François Mitsch (PS) demande que la promotion du projet soit faite pour les bénéficiaires du CPAS.

Ecolo vote pour.

7.Projet d’animation des fêtes de fin d’année : « Genappe perd la Boule ! »

Benoit Huts (Cdh) demande les comptes de l’an dernier, comment est réparti le budget.

Vincent Girboux (MR) explique les différentes recettes et subsides pour ce projet. C’est assez flou.

Philippe Lorsignol (Ecolo) souligne la mauvaise formulation de la délibération. On ne s’y retrouve pas dans les chiffres avancés, de qui prend en charge quoi. Avons-nous dès lors bien compris que le coût avancé pour l’ensemble de l’événement est de 22.500 euros répartis de la manière suivante : * 5.500€ fonds propres * 17.000€ de subsides et recettes répartis de la manière suivante 1. 5.000€ de subsides provinciaux 2. 3.000€ de recettes (entrées diverses aux spectacles) 3. 9.000€ à encore trouver (sponsors, etc.)

Anne Beghin (Ecolo) souligne que ce point concernant les fêtes de fin d’année est un des seuls points « vivifiant » de ce conseil communal. Et que ça fait du bien. Elle souligne toute l’importance de la réunion de dé-briefing qui s’est tenue suite à la première organisation et relève les demandes d’amélioration des uns et des autres * L’AMO Tempo souhaite être moins décentrée * Le TOF souhaite amplifier le côté festif et féerique (échoppe de marrons chauds, etc) ainsi que le caractère décalé * Plusieurs acteurs souhaitent davantage de cohésion sociale. Si la mixité sociale était au rendez-vous, la cohésion pas. Comment faire ?

Est-ce bien Vincent Girboux (MR) qui coordonne cet événement ou une des associations ou le PCS (Plan de cohésion sociale) ? C’est important de le clarifier aussi. Réponse de Vincent Girboux : Le collège coordonne l’événement et la direction artistique revient au Tof Théâtre.

Ecolo par ailleurs pense que la communication devra être encore optimalisée et les réservations et vente de tickets optimalisées (simplification). Enfin le CEC « les Ateliers du Léz’arts » n’ont pas fait partie de la première édition. Il souhaite intégrer cette deuxième édition. Jean-François Mitsch (PS) souligne le manque de vision du centre ville dans ce projet et se demande quelle serait l’attitude de la commune si les villages demandaient autant de subsides ?! Il demande que soit établi un vrai budget pour cet événement et que la gratuité soit possible : 2€, c’est encore trop pour beaucoup.

Vote pour à l’unanimité.

8.Comptes communaux. Exercice 2014. Nous assistons à une tentative de transparence par une projection sur grand écran de quelques slides… Vainement. La technique n’est pas au point et nous devons nous contenter d’un exposé oral du directeur financier : Les résultats sont satisfaisants : boni de 576.000€ à l’ordinaire, grâce à une réduction des dépenses en matière de personnel, de fonctionnement et de transfert ; à l’extraordinaire, la commune a un ‘matelas’ confortable de plus de 6.3 millions €.

Philippe Lorsignol (Ecolo) souligne une gestion saine et l’amélioration de l’une ou l’autre chose, notre groupe reconnaît favorablement l’Ordinaire mais pas l’Extra-ordinaire dans la mesure où les orientations prises ne correspondent nullement aux nôtres ! Peu ou pas de réalisations pour la rénovation urbaine, la politique de la jeunesse, des aînés, de la politique économique notamment la création d’emplois. Tous ces domaines sont toujours sous exploités. En clair, il n’y a toujours pas de politique pro-active d’investissements productifs d’emploi, de richesse et de bien-être. La dette est stable mais est toujours à un seuil maximal admissible. Côté positif :
- Le taux de réalisation des investissements reste comparable à l’année précédente. C’est un bon chiffre.
- beaucoup de dépenses ont été financées sur fonds propre et le boni cumulé est toujours en augmentation.

En conclusion, nous continuons à croire que si une gestion prudente des finances est nécessaire car nous ne connaissons pas l’impact exact des nouvelles charges auxquelles nous devrons faire face -dû aux nouvelles compétences des régions- la vocation de la commune n’est pas de thésauriser à outrance. Nous ne sommes pas une banque. La commune se doit de renforcer un maximum ses services au citoyen. Nous continuons à croire qu’un audit externe des finances communales permettrait de définir un matelas raisonnable qui permettrait d’avoir des politiques novatrices.

Réponse du bourgmestre : Je préfère ne pas devoir emprunter. Jean-François Mitsch (PS) souligne que l’audit est gratuit. Pourquoi ne pas le faire ? Même si les comptes sont corrects d’un point de vue comptable, qu’en est-il de la gestion ? Réponse du bourgmestre : Pourquoi un audit ? Tout va bien ! Les comptes ont été soumis à la Région Wallonne. Anne Beghin (Ecolo) souligne qu’un audit pourrait indiquer comment mieux exploiter le boni et faire des choix d’investissements adéquats. Ecolo et le PS s’abstiennent.

9.Budget communal. Modification budgétaire. Philippe Lorsignol (Ecolo) : Hormis le poste incendie (118.000€) et enlèvement des immondices à La Cala et à Houtain (40.000€), il ne s’agit ici que de corrections cosmétiques. Néanmoins, comme nous nous sommes abstenus sur le budget, il est logique de s’abstenir sur les modifications. Nous continuerons donc à voter au cas par cas.

10.Budget communal 2015. Marché public. Service Extra-ordinaire : RAS

11.Octroi d’une subvention complémentaire à l’ASBL les Houtinois.

Anne Beghin intervient : Ecolo ne peut que féliciter le dynamisme des associations de nos villages. Nous votons favorablement pour cet octroi de 245 euros à l’asbl Les Houtinois. Toutefois nous soulignons à nouveau le manque de clarté quant aux critères d’attribution des subsides. On a l’impression qu’il suffit de demander pour obtenir. Dans ce cas …il faut communiquer pour mettre sur le même pied toutes les ASBL de l’entité. Quant au montant qui est accordé, rien n’est clair. Parfois le montant demandé est accordé…parfois ce montant est diminué sans que l’on sache pourquoi.

12.Fabrique d’église : RAS (Rien à signaler)

13.Remplacement des vitrages du préau de l’école de Houtain - le- Val

Il s’agit d’un montant de 11.500€ pour remplacer des vitres cassées par un vitrage feuilleté. Ecolo vote pour.

14.Mise en place d’un terrain de foot synthétique au F.C. de Houtain

Hector Tubiermont (MR) expose le projet : Il semblerait que le terrain de foot de N-D de Foy ne pourrait pas accueillir toutes les équipes. Il y a 25 ans, il y avait 4 infrastructures sur Genappe, il n’y en a plus que 2. Il y a un projet de fusion entre les deux clubs de foot. Nous notons que 180 joueurs sont concernés par ce nouveau terrain...

Philippe Lorsignol (Ecolo) a l’impression que ce projet n’est qu’un projet et ne verra pas le jour. On voit mal Infrasport subsidier 2 terrains synthétiques coup sur coup pour une commune de 15000 habitants. On a plutôt l’impression d’un effet d’annonce. Le montant est de 650.000 euros TVAC pour une durée de vie de 15 ans seulement !!! Nous soulignons ici une dépense exorbitante. Est-ce bien raisonnable ? Cela correspondrait à un amortissement de 43.000 euros/an ! N’y-a-t-il pas dès lors d’autres projets à développer ? Une utilisation plus intensive par les deux clubs du terrain synthétique existant , voire une fusion des deux clubs ne sont-ils pas à envisager ? En tout état de cause, cette dépense nous paraît exagérée et non argumentée.

Nous votons contre.

15.Achat d’un désherbeur thermique pour les cimetières. Le montant de cet achat est de 24 453,55€ TVAC.

Philippe Goubau (Ecolo) : Il est grand temps que notre commune désherbe mécaniquement ! Nous avons accumulé du retard ! Et si nous nous heurtons à des sensibilités qui n’acceptent pas ce type d’action (les résultats ne seront pas aussi performants qu’avec du Round Up !), nous devons absolument communiquer sur l’importance d’accepter le changement et aussi les changements de mentalités pour les questions environnementales et écologiques. La commune doit montrer l’exemple, se montrer convaincante et communiquer et sur les enjeux et sur le pourquoi de ce type d’acquisition. Réponse de Marianne Janssens (MR) Il y a un panneau de communication à l’entrée des cimetières.

Ecolo vote pour.

16.Logement. Plan HP (Habitat Permanent)

Philippe Lorsignol(Ecolo) approuve la conclusion positive d’un dossier long et difficile. Reste à veiller à ce que le site soit complètement assaini. Le bourgmestre informe que c’est l’acquéreur qui devra se charger de l’assainissement du terrain.

17.Patrimoine. Acquisition gratuite d’une parcelle de 1 are et 29 ca, rue F. Tubiermont :  RAS

18.Logement. Mise en location du logement Kangourou. Conditions et charte

Philippe Goubau (Ecolo) : Jusque jeudi le dossier n’était pas prêt. Dommage ! Nous approuvons bien sûr cette mise en location et les charte et conditions. Nous espérons que d’autres projets Kangourou verront le jour sur l’entité. Avez-vous de tels projets ? Une visite des lieux est-elle possible ? Réponse de Marianne Janssens (MR) : Le CPAS va faire des logements sociaux. Le privé pourrait faire la même chose. Oui, une visite sera organisée.

19.Adhésion de la ville à la campagne POLLEC II

On parle ici de la Convention des Maires(initiative de l’Europe). Mayors adapt : convention des Maires sur l’adaptation aux changements climatiques. Lancée le 19 mars 2014 par la Commissaire européenne à l’Action pour le Climat, cette nouvelle initiative européenne vise à inciter les villes et communes à développer des stratégies d’adaptation aux changements climatiques. Le projet POLLEC est entré dans le vif du sujet le 15 mars 2013 lors d’une séance d’information réunissant les communes sélectionnées. Genappe ne faisant pas partie des signataires….Nous ne pouvons que soutenir la motion de JF Mitsch et soulignons la note positive de monsieur Harmegnies (le conseiller en énergie).

20.DIVERS * Point à la demande du groupe Ecolo : La mise en place de l’EPA dans les écoles Pour Ecolo, depuis longtemps, il est important de proposer, à l’école, des cours dits « philosophiques » qui favoriseront le « vivre ensemble » des jeunes, traiteront des questions de sens et de citoyenneté. Il conviendra à terme de faire évoluer les cours de religion et morale vers des cours de philosophie et d’histoire des religions en vue d’initier au questionnement philosophique pour favoriser, dans le chef des enfants, une citoyenneté active et leur donner des clés de compréhension des différentes religions et de la morale. Ce débat n’est pas neuf. Cette insertion d’un nouveau cours dans une grille horaire (qui ne peut être alourdie) sera possible par une diminution à raison d’une heure du volume horaire des actuels cours de religion et de morale voire des deux heures. Or, la cour constitutionnelle a jugé le 25 mars dernier que les réseaux publics de l’enseignement ne peuvent plus obliger les parents (ou les élèves majeurs) à choisir entre un cours de morale ou un cours de religion. L’élève doit pouvoir en être dispensé. Et devant respecter cet arrêt, la ministre Joëlle Milquet a demandé aux écoles concernées d’interroger les parents à ce sujet et ce pour le 8 mai dernier au plus tard. Les résultats de ce sondage doivent permettre la préparation de cette rentrée 2015 impactée bien évidemment tant par l’arrêt de la cour que par l’avant-projet de décret de madame Milquet. Et, le 8 mai, le gouvernement de la communauté française a mis au net cet avant-projet de décret donnant du contenu au cours qui sera proposé. Ce cours, intitulée EPA (ou Encadrement Pédagogique Alternatif), sera dès la rentrée obligatoire pour les enfants dispensés et d’une durée de 2X50 minutes. L’EPA existera pour une durée d’au moins 1 an. Il vivra sans doute plus longtemps. Et rien n’exclut qu’il cohabite à partir de 2016 avec le nouveau cours de citoyenneté qui, à raison d’une heure par semaine s’imposera à tous les élèves de l’Officiel. Ceux –ci n’auront plus alors qu’une seule heure de religion ou de morale ou d’EPA. Dans ce cadre, Ecolo estime que notre enseignement communal doit se positionner et se préparer. Tant pour préparer l’EPA que le cours de citoyenneté qui débutera un an plus tard. Il est du devoir du Pouvoir Organisationnel de nos écoles communales d’analyser la situation à Genappe et de proposer aux élèves dispensés une alternative pertinente allant dans le sens des propositions de la ministre. Pour la rentrée de septembre, mais aussi d’avancer sur ce dossier pour de morale et religion. Aussi petit soit ce nombre. De manière très concrète en 2015, les parents devront choisir pour leur enfant soit religion, soit morale soit EPA. A raison de 2h/semaine. Et dès 2016 ils devront choisir 1h de religion/morale ou EPA et 1h de citoyenneté sera obligatoire pour tous. Anne Beghin (Ecolo) demande des précisions : combien de parents ont fait la demande ? Quels professeurs donneront ce cours et quelle formation est prévue pour eux ? Il faudrait faire une information sur le site de la commune avant fin août…, choisir des thèmes, acquérir du matériel... Réponse du bourgmestre : 25 enfants (sur 496 dans toutes les écoles communales de l’entité) ont faits la demande. On attend les précisions de la ministre. On reviendra sur ce sujet. On fera un amendement. Projet de délibération proposé par notre groupe

Mise en place d’un cours pour les élèves dispensés des cours de morale et religion : L’EPA ou Encadrement Pédagogique Alternatif.

Approbation et vote.

* Vu la Déclaration de politique générale qui affirme que « l’école est un lieu privilégié pour l’épanouissement de nos enfants », * Considérant que l’enseignement est une matière importante en soi et à Genappe en particulier puisque l’on compte sur l’entité 6 écoles communales concernées par ce changement. Plus de 600 enfants scolarisés dans notre réseau communal, le double de parents et plus de 60 instituteurs, * Considérant que le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé l’avant-projet de décret de la ministre Milquet sur la dispense des cours de morale et de religion, * Considérant que l’enseignement mérite une réflexion créative et novatrice pour ce nouveau cours alternatif, * Considérant que si les écoles ont l’autonomie en matière d’organisation et de contenu, elles sont toutefois tenues de respecter des modalités minimales à savoir * L’Encadrement Pédagogique Alternatif devra être dispensé à des classes de trente enfants maximum, * Les enfants peuvent être regroupés verticalement ou horizontalement, * L’EPA doit viser le développement par l’élève de prestation personnelle visant à l’éveiller à la citoyenneté et au questionnement philosophique…mais aussi l’éducation au bien-être, à la connaissance de soi et des autres. * Les enfants de la 1ere à la 4eme primaire devront réaliser des créations personnelles ou de groupe incarnant un thème en lien avec la citoyenneté ; des lectures, des visionnages de documentaires et enfin participer à des activités citoyennes. Et que ceux de 5ème et 6ème devront réaliser des productions telles que deux travaux écrits approfondis

Le conseil communal de Genappe décide de la création d’un EPA dans les écoles de Genappe dès la rentrée 2015 avec des outils adaptés à sa bonne mise en place. Et la préparation du futur cours de citoyenneté. En ce sens 1. Le conseil communal souhaite connaître les chiffres du récent sondage, à savoir : Combien de parents ont demandé la dispense des cours de religion ou morale ? Combien alors d’enfants seront dispensés pour l’ensemble des écoles d’une part et école par école d’autre part ? 2. Le conseil communal souhaite savoir quels seront les professeurs en charge de l’Encadrement Pédagogique Alternatif de deux heures hebdomadaires obligatoires 3. Le conseil communal suggère le choix d’un thème annuel citoyen/école ou pour l’ensemble des écoles pour la rentrée 2015-2016 afin d’aider les enseignants en leur proposant un cadre de travail et permettant une mutualisation de leur travail d’autre part 4. Etant donné que l’EPA comprend également la participation à des activités ou initiatives citoyennes ou solidaires dans l’établissement scolaire ou à l’extérieur de l’établissement, le conseil communal suggère la mise en place d’un calendrier d’activités pour 2015-2016. Ce ne sont pas les initiatives qui manquent en Fédération Wallonie Bruxelles pour la sensibilisation et l’éducation des enfants que ce soit les journées « Tambours pour la Paix », « Buzz énergie », « Journée de lutte contre les discriminations raciales » pour n’en citer que trois. 5. Etant donné l’importance des travaux de recherches approfondis demandés par la ministre, le conseil communal suggère l’acquisition d’outils pédagogiques pour les professeurs et d’ouvrages de référence récents adaptés aux enfants de 6 à 12 ans : L’achat de livres récents en lien avec les thèmes de la citoyenneté, de la démocratie, du vivre ensemble, de la connaissance de soi et l’abonnement à des revues ou magazines (tel la revue Philéas et Autobule), ouvrages disponibles dans chacune des écoles communales 6. Enfin en vue de consolider l’avenir de ces cours (EPA / Citoyenneté), Ecolo suggère la formation des enseignants de notre commune au questionnement philosophique

Le conseil communal demande donc au collège d’organiser au mieux la mise en place tant de l’EPA que des futurs cours de citoyenneté et d’en informer les acteurs concernés.

Les réactions à ce point étaient assez peu satisfaisantes, assez molles. 25 parents au total ont répondu à l’enquête de la ministre et inscriraient leur enfant dans ce nouveau cours. C’est peu pour la majorité. Toutefois Anne Beghin pointe qu’il va falloir et les gérer et leur donner un cours. Comme d’habitude….Genappe attend les directives alors que d’autres communes prennent les devant. Toutefois le bourgmestre a proposé un amendement.

* Evaluation des repas scolaires

Philippe Lorsignol (Ecolo) intervient : Le marché des repas scolaires des écoles communales de Genappe a été attribué à Sodexo en 2013, nous pensons qu’il est plus que temps de procéder à une évaluation exhaustive de la qualité des services offerts par cette société. Notre projet de délibération est clair : 1. Attendu que le marché des repas scolaires a été attribué à Sodexo en 2013 2. Attendu que le collège communal et plus particulièrement l’échevine en charge de l’enseignement ont formellement promis qu’une évaluation serait effectuée et que celle-ci n’a jamais eu lieu 3. Attendu que le groupe Ecolo a aussi demandé à plusieurs reprises que cette évaluation ait lieu 4. Attendu qu’une interpellation citoyenne demandant notamment cette évaluation a été entendue en conseil communal en 2014 5. Vu la proximité de la fin de l’année scolaire Nous demandons une évaluation de la qualité des services et des repas fournis aux enfants. Mme Bury (Echevine MR) se lance alors dans le récit d’une enquête de satisfaction réalisée auprès des enfants. Sur 762 élèves, 162 ont répondus. +/- 40% seraient satisfaits de la qualité, de la quantité et de la variété des repas. Anne Beghin (Ecolo) remarque que c’est le groupe Sodexo qui a élaboré le questionnaire ! Beaucoup d’enfants n’ont pas répondu. Nous voulons évaluer le caractère sain, naturel, biologique de ce fournisseur précise-t-elle. Ces critères n’ont pas été évolués ! Une enquête qualitative doit être faite. M. Dubois (PS) se demande qui des enfants ou des parents ont répondu ?... Où sont les produits du terroir ? Cette enquête n’est pas concluante.

21. Autres Divers

Philippe Lorsignol (Ecolo) : La conférence du ministre Furlan le 21 mai dernier ! Comment est-ce possible qu’aucune personne de la Majorité ne soit restée à la conférence ? N’est-ce pas un peu cavalier de recevoir de la sorte un ministre ? C’est une occasion manquée de rencontrer les citoyens. Réponse de Gérard Couronné (MR) : Le collège a reçu le Ministre avant la soirée du PS.

Anne Beghin (Ecolo) : Enquête Jeunes « Un quizz pour connaître les jeunes »

Si nous tenons à féliciter Vincent Girboux en charge de la jeunesse et à l’initiative de cette grande enquête auprès des jeunes (Pour une fois…Notre commune ne se préoccupe pas des jeunes « par procuration »…au travers du travail des associations comme l’AMO Tempo), nous tenons à souligner des zones de flous et une part d’amateurisme dans la conception du questionnaire.
- Aucune indication sur le délai. Quand sera clôturée la récolte des données ?
- Très peu de questions ouvertes afin de recueillir les avis spontanés des jeunes sur leurs souhaits, attentes, etc. Les activités suggérées dans les choix multiples sont les mêmes pour la semaine que pour le week-end. On retrouve par exemple les Mouvements de jeunesse en semaine ! Certaines associations sont citées comme Coup de Pouce (typiquement jeune pour les 12-19 ans !) et le CEC Les Léz’arts jamais. A propos des occupations pendant les vacances aucune activité de stage n’est citée alors que justement les Léz’arts proposent des stages tous les étés et durant certains congés. De même on retrouve comme proposition d’activité durant les vacances « préparer ses interros et faire ses devoirs » !!! Enfin dans la partie intitulée « à ton propos » il y a deux erreurs majeures : 1. Certains jeunes concernés sont en primaire or le questionnaire ne permet pas cette possibilité 2. Une question concernant le niveau d’étude des parents est particulièrement mal formulée et indélicate. « Ton père ou ta mère ont-ils un diplôme de l’université ou d’une haute école ? » « Oui, non ou je ne sais pas. » Qu’en est-il de tous les autres niveaux de formation d’une part et pourquoi cette stigmatisation ? Ecolo souligne ici son étonnement quant à autant d’amateurisme au regard et du prix de l’étude et de son concepteur l’UCL. On lit dans la presse qu’il s’agit d’une étude menée en fait par une sociologue encadrée par la faculté de sociologie de l’UCL….ce qui n’est pas tout à fait pareil.

Un pré-test de l’enquête aurait été le bienvenu pour repérer les erreurs et incohérences ! Réponse de Vincent Girboux (MR) : La personne qui a réalisé le questionnaire n’est pas présente pour répondre, il faut laisser vivre la campagne, c’est un peu tôt pour critiquer la démarche. Anne Beghin (Ecolo) trouve la réponse plus que légère. Où est la responsabilité de l’échevin ?! C’est un travail d’amateur.

Philippe Goubau (Ecolo) L’abattage d’arbres sur une parcelle de 11 ares dans le bois de la Motte.

Philippe soulignera les incohérences de ce dossier et le refus d’un tel permis !

“Genappe, ma commune nature” marquerait la volonté des autorités communales de mettre dans les priorités d’actions la conservation de notre environnement. Dans ce cadre, comment motivez-vous le permis octroyé le 8 avril dernier de mise à blanc d’une parcelle de 11 ares dans le Bois de la motte à Bousval (drève Angevine), comprenant plusieurs dizaines de hêtres de haute valeur, irremplaçables ? Alors que récemment, des coupes illégales d’arbres ont eu lieu, grignotant peu à peu le bois ? Et ceci pour y implanter une construction démesurée par rapport au terrain ? Vous cautionnez une perte importante du maillage écologique de notre commune ! Ne faudrait-il pas prévoir -comme à Lasne- un pourcentage à ne pas abattre ?

Réponses pour le moins évasives :
- Carine Messens (urbanisme) répond que cela ne va pas changer grand-chose au Bois de la Motte, que c’est une petite parcelle, que c’est un cas unique, que le propriétaire doit prévoir un drainage horizontal pour les eaux usées…
- Gérard Couronné dit qu’ils en ont discuté plusieurs fois en réunion, qu’il ne faut pas prendre ce cas isolé pour une généralité ;
- Marianne Janssens explique qu’ils font replanter des arbres… ailleurs sur la commune !

Mais pas de réponse sur le maillage écologique, ni sur le fait que des gens viennent s’installer dans le Bois pour y abattre tous les arbres...ou sur un coefficient surface du terrain/zone constructible.

Dernier point abordé par JF Mitsch (PS) : Où en est le schéma de structure ? Et l’îlot Mintens ? R/ de Gérard Couronné : la rénovation urbaine de 5 maisons est prévue. La commune devrait obtenir 75% de subsides mais rien n’est prévu en 2015, ni 2016… La revitalisation se fera avec un partenaire privé avec qui il faut avant tout conclure une convention. La commission RUE sera convoquée. JF Mitsch : Ne faudrait-il pas associer tous les acteurs et mobiliser les riverains avant qu’une convention soit signée ? R/ du bourgmestre : On n’a rien à présenter actuellement. JF Mitsch : Et les études faites par des urbanistes ? Les promoteurs immobiliers ?...

… On en reste là. A suivre !