AINES, SANTE, PERSONNES HANDICAPEES

chapeau Nous avons élaboré notre programme à travers nos "mises au vert" entre membres et sympahisants, nos réunions de locale, notre blog interne participatif, nos échanges avec des associations locales, des professionnels, des agriculteurs, des bureaux d'architecture et d'urbanisme, et des particuliers.
C'est maintenant à vous d'y apporter vos remarques et commentaires, nous y serons très attentifs.
Pour interagir, utilisez le forum en bas de page

Publié le lundi 20 août 2012
aines sante Constats

  • Manque d'infrastructures d'accueil pour nos aînés

Objectifs

  • Créer une maison de repos de qualité
  • Etablir un inventaire de l'accessibilité des bâtiments publics et programme de mise à niveau
  • Organiser  des « rencontres enfants-nature » dans les divers lieux « naturels » de Genappe
  • Veiller au maintien des aînés à leur domicile le plus longtemps possible dans les meilleures conditions, en développant les aides et services existants
  • Encourager et développer les activités et rencontres pour nos aînés

Moyens

  • inventaire de l'accessibilité des bâtiments publics et programme de mise à niveau (trottoirs en pente)
  • développer le transport communal pour les personnes handicapées et isolées, développer et améliorer le service d'aide à domicile
  • développer les aides à l'amélioration des logements de personnes moins valides ou handicapées
  • pour une commune intergénérationnelle, organiser des rencontres entre enfants et personnes âgées, ...
  • stimuler l’attrait d’un certain retour à la nature, et mise en évidence de son intérêt pour la santé des habitants
  • dépistage et information du personnel encadrant et des parents dans les crèches et les écoles par du personnel qualifié
  • Améliorer l'aide aux personnes handicapées mentales
    • soutien aux institutions hébergeant ou occupant des personnes handicapées mentales (visites, invitations aux festivités communales, soutien en cas de difficultés liées au voisinage, etc.)
    • ouverture et soutien en cas de demande de logement supervisé
•    Améliorer l'aide aux personnes atteintes de troubles psychiques
  • Aide au logement
  • Ouverture, en collaboration avec les associations, d'un local d'accueil et de parole
  • contact avec les associations d'usagers et les familles afin de voir l'aide que la commune pourrait apporter (voir les sites de Psytoyens (usagers) et de Similes ( familles)
•    Amélioration de la prévention
  • collaboration avec les associations afin d'organiser des séances d'information sur les différentes maladies mentales et l'aide qu'on peut apporter à celles et ceux qui en souffrent
  • Soutien à la sensibilisation et à la formation des  travailleurs médico-sociaux, aux aides familiales se rendant à domicile afin de reconnaître les signes de difficultés et d'informer le réseau d'aide
  • Ainsi que le suggère la fondation "Happy Body", nous proposons d’intégrer le concept 0.5.30 COMBINAISON PREVENTION
    • 0, comme 0 fumée de tabac
    • 5, comme 5 portions de fruits et de légumes par jour
    • 30, comme 30 minutes d’activité physique par jour.
    Ces mesures seront accompagnées de sensibilisation auprès de la population, dans les écoles, et à travers les médias communaux.
•    Globalement : former la population à l'accueil de la différence, quelle qu'elle soit et pour cela il faut éduquer, informer, vaincre la peur qui vient de l'ignorance

  • AINES, SANTE, PERSONNES HANDICAPEES
    Le 3 octobre 2012, par Locale de Genappe

    Bonjour à tous

    Certains d’entre vous se souviennent peut-être de moi : début des années 1990, j’étais très actif politiquement à Genappe et m’investissait essentiellement au soutien des citoyens les plus fragilisés (CPAS, ALE,...).
    Aujourd’hui, mes activités professionnelles sont en phase avec ce besoin d’aller vers cette population et j’en suis pleinement satisfait.
    Actuellement, bien qu’à l’écoute incessante des besoins exprimés par les concitoyens , et toujours prêt à soutenir leurs demandes justifiées auprès du Collège, mon travail me prend l’essentiel de mon temps. Je ne peux donc décemment m’investir à nouveau dans la politique communale et, au fond de moi, je le regrette beaucoup.
    En revanche, je reste très au fait quant à l’évolution de ma commune et la défense des concitoyens les plus faibles et je continuerai à dénoncer les inégalités quelles qu’elles soient ! C’est ainsi que, feuilletant les programmes des différents partis en lice dans notre commune, je fus particulièrement attristé de constater l’absence quasi totale de toute initiative ou projet en faveur de la santé (dans sa globalité) à Genappe.
    A la veille d’un vieillissement conséquent de la population (arrivée de la génération des baby-boomers dans les 65 ans et plus), dans une période économiquement difficile où certains habitants avouent reporter des soins de santé pour des raisons financières, au moment où nos jeunes, victimes de la malbouffe, sont les proies d’une obésité croissante, je pense qu’il est indispensable d’aborder une politique qui prenne en compte la santé dans sa globalité.
    Pour le futur et le bien être de nos concitoyens, je vous invite donc, vous et les futurs élus de Genappe, à prendre connaissance d’un mémorandum qui vous est adressé et à réfléchir à une intégration d’une politique cohérente en matière de santé dans vos différents programmes.

    Bonne campagne à vous tous !

    Paul BERRA
    Chargé d’études Santé
    Bruyère des Berlus 12
    1472 VIEUX-GENAPPE