Au terme de 9 mois de réflexions, d’échanges et de réunions Ecolo Genappe est heureux de vous annoncer que l’aventure zéro déchets démarre bel et bien à Genappe et que notre formation politique en assume la pleine paternité ! (1)

Nous nous réjouissons du démarrage en ce mois de mars 2018 du défi-familles et du beau partenariat Politique-Citoyens-Administration communale. Le service Environnement porte lui aussi ce projet depuis le début. Une vingtaine de familles-pilotes seront encadrées et coachées durant 9 mois par l’asbl Espace Environnement. 9 mois financés par la ville. 9 mois rythmés par des ateliers et des rencontres avec comme but ultime une réduction significative des déchets. Car, avec ses 150 kilos par an et habitant, Genappe ne figure pas à ce jour parmi les bons élèves wallons. Et si ce défi-familles est un magnifique coup d’envoi, il reste symbolique dans un premier temps. La réussite se vérifiera lorsque ces familles seront suivies par un maximum d’autres …et rejointes aussi par des associations, écoles, mouvements de jeunesse, services administratifs, PME, commerces et restaurants de notre entité. Et que tous ensemble nous puissions être fiers d’avoir un impact positif sur notre environnement. Sur notre portefeuille ensuite.

Réduire nos déchets passe d’abord par la réduction de nos consommations abondantes, souvent démesurées ou pas toujours sensées. Il faudra que Réduire mais aussi Recycler ou Refuser deviennent rapidement des réflexes chez chacun et partout. L’objectif pour la Région wallonne c’est que plus un seul habitant ne dépasse la barre des 100 kilos/an. A Genappe nous devons donc réduire nos déchets de plus de 50 kilos/habitant/an. Et bien plus encore ?!

Enfin notre ambition ne serait–ce pas aussi d’atteindre un niveau d’exemplarité en terme de participation citoyenne mais également de notre administration communale ? Une réflexion est alors à mener au niveau des services communaux, du CPAS, des festivités …et des écoles, ce qui est en bonne voie pour ces dernières. L’échevine de l’enseignement endosse le défi écoles qui sera piloté par le service environnement. Toutes nos écoles pourront participer avec bonheur à cette dynamique collective. Si le projet est accepté par les directions, le travail concret revient aux enseignants, enfants et parents. Il pourra être intégré dans les chartes ou les règlements d’école et pourquoi pas dans les projets d’établissement. Chaque école peut se l’approprier comme elle le souhaite…ce qui est une force du Zéro Déchet : Rien n’est totalement imposé…on choisit sa porte d’entrée dans le mouvement. Les premières actions déjà en place dans beaucoup d’écoles sont les collations saines et non emballées, la fin des canettes-berlingots et autres bouteilles en plastic au profit des gourdes, les boites à tartines en lieu et place des papiers aluminium ou autres déchets toxiques, non recyclables. D’autres idées sont sur les pupitres comme les potagers ou les poulaillers. Un tel projet porté de ci de là par des adultes et/ou des enfants ne peut qu’essaimer car il suppose des actions concrètes et des résultats mesurables ce qui est une source de motivation évidente. A cela s’ajoute le caractère ludique et créatif. Vive la contagion ! Si vous aussi, que vous soyez un particulier ou un responsable d’une association ou encore un commerçant,  souhaitez rejoindre (ou renforcer ce que vous avez commencé) cette dynamique n’hésitez pas à consulter le net qui foisonne d’idées, de recettes et de bonnes adresses. N’hésitez pas non plus à vous abonner à la page Facebook intitulée Genappe (presque) zéro déchets et pilotée par des citoyennes convaincues que je remercie au passage.

En conclusion soyez assurés que les écologistes de Genappe veillent à ce que le Zéro Déchet s’inscrive durablement dans l’ADN de notre commune pour répondre aux urgences et défis de notre époque.

 

Anne Beghin
Conseillère communale et chef de Groupe Ecolo

 

(1) nous avions souligné auprès de notre bourgmestre l’absence de clin d’œil complice, à deux reprises, dans le journal de la ville, à Ecolo et aux citoyens moteurs de cette dynamique …La réponse obtenue est la suivante « …Il nous semble qu’il est plus important de communiquer sur les objectifs du projet et les étapes de la campagne que sur les personnes porteuses de l’idée de départ…. » A bon entendeur….

 

Share This