Depuis le début de la législature, on a l’impression que l’enseignement, cette matière certes complexe et difficile, est gérée de manière routinière, sans l’enthousiasme ni l’innovation qui lui sont indispensables. En tous cas, aucun signe ne nous est donné de l’inverse. L’école a pourtant besoin d’évoluer et ce dès le niveau local, niveau où il est évident qu’il existe des marges de manoeuvre et des leviers possibles.

Aujourd’hui, à Genappe, réseau communal et libre réunis, l’enseignement concerne au moins 1500 enfants, sans doute le double de parents et une centaine d’enseignants et directeur(trice)s. Genappe est aussi une commune en mutation et c’est dans ce contexte qu’on annonce l’arrivée de 1500 habitants en plus d’ici 2030. Et donc l’arrivée de nouveaux élèves. L’arrivée aussi, tant attendue, d’une école secondaire, et même de deux !

Ecolo ne souhaite pas avoir une reflexion « école par école » mais bien une reflexion globale pour l’ensemble de notre enseignement. Répondre à des défis majeurs.  Et pour ce faire ne plus laisser en suspens des thématiques phare.

  • Considérant que la Commission Enseignement a été fermée à la rentrée 2016 sans qu’aucune alternative (demandée par Ecolo) n’ait été proposée ou testée pour assurer son fonctionnement optimal ;
  • Considérant l’importance grandissante de l’échevinat de l’enseignement (nombre d’écoles, nombre de projets d’école, nombre d’enfants et d’équipes éducatives en hausse, accueil d’une école secondaire en plein centre dès septembre 2018) ;
  • Considérant les manquements soulignés depuis le début de la législature, les défis et les enjeux scolaires;
  • Considérant les collaborations et partenariats imaginés et souhaités entre Primaire et Secondaire dès 2018-2019 ;

Ecolo Genappe pense qu’une nouvelle Commission Enseignement serait un outil de travail et d’évolution adapté à la situation de la commune. En ce sens, Ecolo Genappe a déposé une motion ce mardi 26 septembre 2017 en conseil communal demandant la ré-ouverture de la Commission Enseignement. Mais sous une toute autre forme que celle proposée par le collège lors de la création de la toute première commission .

Au regard de certains enjeux forts et tournés vers l’avenir, Ecolo propose la création d’une nouvelle commission mixte et ouverte à des experts, des spécialistes, des citoyens passionnés par l’école et l’éducation…

A l’instar d’autres commissions, ouvrons-la largement. Aux équipes éducatives, aux élus mais aussi aux citoyens. Ensemble créons l’école de demain, réfléchissons aux enjeux et aux défis enthousiasmants de Genappe : l’accueil de deux écoles secondaires, les partenariats et les dynamiques futures avec nos écoles primaires. 

Telle était formulée la demande d’Ecolo Genappe.

En séance du conseil de ce mardi 26 septembre madame Bury, échevinne de l’enseignement, propose non plus une commission mais une table ronde de l’enseignement. Si la formulation est certes plus conviviale et plus fédératrice, la forme et la composition sont celles proposées par Ecolo Genappe depuis longtemps et repris noir sur blanc dans sa motion.

Ecolo se sent entendu par le collège et par son échevinne de l’enseignement et espère que tout sera mis en place pour que cette table ronde soit foncièrement tournée vers l’avenir et s’empare de défis majeurs. L’école doit changer, évoluer, se moderniser.

 

Anne Beghin
Chef de Groupe Ecolo Genappe

Share This