Au conseil communal de ce 20 juin, quatre points concernant ORES ont été introduits par Jean-François Mitsch.

Plutôt que de débattre de ces points, la majorité a préféré quitter la séance au prétexte que ses membres sont fatigués d’entendre toujours les mêmes choses. Pourtant, il était évident que les motions comportaient des éléments clairement nouveaux.

De deux choses l’une, soit la majorité ne lit pas les motions introduites par la minorité, soit la majorité connaissait bien le contenu de ces motions mais avaient peur d’en débattre.

Quoiqu’il en soit, le comportement du bourgmestre et de sa majorité est indigne et inacceptable. Refuser le débat n’est assurément pas à la hauteur des enjeux actuels.

Ecolo Genappe déplore qu’une nouvelle fois le bourgmestre démontre sa préférence pour l’ancien monde, celui où les intercommunales fonctionnent de manière opaque et hors d’un contrôle réel par les communes.

Share This