Lors du conseil communal du 30 mai 2017, Ecolo s’autorise un petit rappel à l’ordre à l’égard des autorités communales.

Certes pas mal intentionnées mais inattentives à l’importance du principe de neutralité…celles-ci ont pris l’habitude, depuis des dizaines d’années, d’inviter lors des commémorations officielles les élus, et mêmes les élus du conseil communal des enfants, les citoyens ou encore les élèves de certaines écoles communales…à la messe ! Oubliant en passant que l’autorité se doit d’être neutre simplement parce qu’elle est l’autorité de tous.

C’est ainsi que lors des commémorations officielles du 8 mai dernier…certains citoyens et élus se sont étonnés d’avoir été invités à un programme commémoratif incluant une messe, d’autres se sont indignés d’apprendre après coup que leur enfant avait assisté à cette même messe à la mémoire de toutes les victimes de guerre.
Ecolo Genappe avait déjà rappelé à la ville le principe de neutralité qui n’avait pas été appliqué non plus en octobre 2013 lors de la venue à Genappe de Monseigneur Léonard.

Ce 30 mai , Gerard Couronné a reconnu publiquement son erreur. Effectivement ce n’est pas le rôle du collège d’inviter à des cérémonies religieuses ou laïques (la laïcité organisée étant assimilée à un culte).
Le conseil communal de Genappe décide donc de l’application constante du principe de neutralité tant au sein des écoles que lors de l’organisation de commémorations et ce dans le respect de la diversité convictionnelle et/ou confessionnelle de la population de Genappe.

A l’avenir, la venue, au sein des écoles communales, de personnes représentant un des cultes ou la laicité organisée doit se préparer en informant les parents et en demandant leur accord quant à une rencontre avec leur enfant.

Les enfants scolarisés dans les écoles communales ne participeront à des cérémonies religieuses ou laïques que si les parents ont au préalable donné l’autorisation à l’école et au Pouvoir Organisateur, ce qui nécessitera leur information écrite dans un délai miminal de 6 jours ouvrables.

Enfin, lors des commémorations officielles, la ville veillera désormais à organiser une cérémonie civile ou citoyenne et n’invitera plus les citoyens à une cérémonie religieuse.

Anne Beghin

Chef de Groupe Ecolo Genappe

Share This