Lors du conseil du 22 mars 2016, le PS a introduit une motion, amendée en séance par le bourgmestre, qui déclarait l’intérêt que portait la commune de Genappe à disposer des institutions permettant à des jeunes de poursuivre leurs études secondaires au sein de la commune. Par ailleurs, la motion indiquait que le conseil communal marquait prioritairement sa préférence pour le réseau public et, qu’à défaut de la mise en place d’un tel établissement, apportait son soutien à un enseignement non-confessionnel. Cette motion avait alors été adoptée à l’unanimité des conseillers.

Ecolo-Genappe se réjouit que lors du conseil de ce mardi 31 janvier 2017, le conseil communal dans son ensemble ne soit pas revenu sur les préférences exprimées dans la motion du 22 mars 2016. Vu l’absence de projet du réseau public et NESPA étant à ce jour le seul projet non-confessionnel, cela signifie que l’ensemble des forces politiques représentées au conseil communal de Genappe (CDH, MR, PS et Ecolo) possèdent à ce niveau une préférence pour le projet porté par NESPA.

Ecolo-Genappe espère que Madame la Ministre Marie-Martine Schyns tiendra compte de cet élément dans sa proposition au Gouvernement au sujet de l’implantation d’une (ou de deux) écoles à Genappe.

Ecolo-Genappe se réjouit également de la déclaration de Madame Stéphanie Bury, échevine de l’enseignement, selon laquelle la disponibilité de terrains n’est pas un problème et que la commune trouverait une solution s’il n’était pas possible d’accueillir deux écoles sur le site de l’ancienne sucrerie, site pour lequel le groupe NESPA a reçu un accord de principe du Ministre Di Antonio, confirmé par un courrier adressé au bourgmestre le 2 juillet 2015..

Le groupe ECOLO Genappe

PS : vous pouvez joindre Anne Beghin (0478 / 36 54 69) pour toutes questions sur le sujet.

Share This