Si Ecolo reconnait que La Ville de Genappe investit dans la culture et que c’est là sans doute sa seule force et sa seule innovation…Le groupe des verts a voté contre un budget communal qui globalement n’inscrit pas Genappe comme ville durable, contemporaine ou encore audacieuse.

Nous sommes satisfaits de voir les investissements prévus en 2016 pour l’égouttage du quartier de La Motte à Bousval ( ce n’est toutefois qu’une suite logique de 2015) et pour la future crèche de Bousval (même si l’endroit choisi est loin d’être idéal). Nous apprécions aussi de voir que la Majorité prévoit des investissements pour des économies d’énergie. Mais, nous ne comprenons pas la liste des travaux prévus. Ainsi par exemple, 40.000 € pour remplacer des dalles de plafond des préfabriqués de l’Espace 2000, alors que ces bâtiments devraient être reconstruits depuis longtemps et qu’investir dans des préfabriqués c’est investir à fonds perdus. Comment est constituée cette liste de postes, nul ne le sait. On a l’impression que la majorité répond à des urgences « plic ploc ». Et en fin de compte, l’ensemble des travaux prévus en économie d’énergie est estimé à un montant de quelques 160 000 euros, ce qui est tristement dérisoire au regard de l’ensemble du budget et en comparaison de certains investissements tels les parkings (enveloppe de 250 000 euros/parking). Par ailleurs, nous avions suggéré la création de parkings à vélos, nous n’en voyons pas de trace dans le budget.

Globalement, nous trouvons que le budget 2016, s’il est techniquement bien réalisé, propose trop peu d’investissements pour le développement durable, l’environnement, pour la population vieillissante et pour la jeunesse. Les travaux du Centre culturel sont loin d’être finis, mais cela n’empêche en rien de commencer le processus de mise en place d’une Maison de Jeunes sur la commune, Maison de Jeunes qui ressort de l’enquête menée il y a quelques mois comme un des principaux souhaits des jeunes sondés.
Pour 2016, la majorité décide d’investir sur fonds propres, en vue d’une reconnaissance future de cette MJ, et, prévoit une enveloppe de 10 000 euros pour l’engagement d’une animatrice… Le pilotage de la MJ sera assuré par le Centre culturel. Ce plan d’action est-il suffisant ? Nous sommes sceptiques.

Alors que l’actualité de ces dernières semaines nous a montré à quel point il faut investir dans la jeunesse et dans l’éducation… Genappe fait des efforts mais continue de sous-investir des matières qui pour les verts sont essentielles.
De même que, lors de la Cop 21, tout le monde (Politique et ONG) s’accorde sur l’urgence dans la lutte contre le réchauffement climatique, à Genappe, les élus restent beaucoup trop en retrait de ces questions, trop frileux. Quelles sont leurs intentions fortes en matière de lutte contre le réchauffement climatique par exemple ? Nous les attendons encore et encore.

En l’état, et de manière globale, Ecolo Genappe vote donc contre ce budget qui manque de souffle, d’envergure et de réactivité. Ce budget ne nous semble pas répondre aux besoins d’une ville comme Genappe qui sera confrontée à des défis majeurs dans un avenir proche. En conclusion, Ecolo n’est pas d’accord avec la priorisation des investissements. Nous dénonçons le manque d’imagination, l‘immobilisme que cela entraine. Nous avons donc ce 15 décembre 2015 voté contre tant à l’ordinaire qu’à l’extraordinaire. Toutefois, dans le courant 2016, si certains investissements nous semblent pertinents, nous ne manquerons pas de les voter positivement.

Anne Beghin
Chef de Groupe

Share This