Voilà au moins un Conseil communal où je ne me suis pas ennuyé !

Cela a démarré avec une interpellation citoyenne d’une maman de l’école de l’Espace 2000. Interpellation qui allait tout à fait dans le sens des remarques que notre groupe avait déjà exprimé lors des précédents Conseils communaux !

On a suivi par la prestation de serment de Philippe Goubau qui remplace Sophie Vandeloise. C’était impeccable ! Félicitations encore ! Puis nous avons assisté à une nouvelle démonstration de notre bourgmestre qui était en très grande forme (assez agressif et vite agacé).

C’était de nouveau un spectacle amusant à regarder, mais triste quand on y réfléchit. La majorité a présenté et voté ses points, et a à peine écouté les remarques de l’opposition. Seul Gérard Couronné réagissait en agressant son interlocuteur (Philippe Lorsignol et Jean-François Mitsch essentiellement).

Voici le compte-rendu détaillé :

Interpellation citoyenne

Une mère de l’école de l’Espace 2000 réagit à l’évolution de l’école par rapport au projet présenté et la réalité. On lui avait promis du sport en primaire (l’Espace 2000 propose comme projet pédagogique depuis quelques années « sport étude » et « pédagogie Freinet »), et en définitive depuis quelques mois le programme est le même que dans les autres écoles. On lui avait promis de la nourriture équilibrée et locale, et elle se retrouve avec Sodexho… qui est plus cher et moins bien !

Elle trouve que la charte de l’école n’est plus respectée. De plus, cela créerait de la démotivation chez les enseignants parce que c’était leurs initiatives.

Cette maman explique qu’alors que l’école de l’Espace 2000 se démarquait des autres écoles par ses projets pédagogiques, ce n’est absolument plus le cas aujourd’hui.

Gérard Couronné répond que le Conseil ne répond pas aux interpellations et qu’il n’y aura donc pas débat. Il donne néanmoins la parole à Stéphanie Bury qui répond que le sport n’est plus nécessaire parce que la violence a diminué depuis que la pédagogie Freinet a été mise en place. L’échevine de l’enseignement souligne en effet que la projet « sport à l’école » a été mis en place pour répondre à deux constatations : la violence à l’école et la diminution de la fréquentation de cette école. Au moins…c’est dit ! Le projet peut prendre fin puisque le nombre d’enfants inscrits dans cette école est à nouveau suffisant !!! Retenons dès à présent le manque de continuité et le manque de communication criant envers les parents. Et concernant Sodexo, l’échevine souligne qu’il respecte le cahier des charges et que ça marche puisque le nombre de repas a augmenté.

Curieux qu’on ne puisse pas débattre après cette réponse… Le PS arrive quand même à faire remarquer que le nombre de repas à augmenté parce qu’on n’en sert plus 1 pour 2 pour élèves.

Prestation de serment de Philippe Goubau

Philippe remplace Sophie Vandeloise. Sophie, conseillère communale depuis 2012, a décidé de démissionner pour des raisons personnelles.

Félicitations à Philippe Goubau !

10426838_411899865617992_1829739714005821530_n.jpg

Points 1 à 5 et 7

Plusieurs petits points : tarification du théatre au château, du repas dansant et de la journée à la foire de Libramont, points concernant l’intercommunale IMIO, ISBW et IECBW.

Pas de remarques – votés à l’unanimité.

Point 6 : Intercommunale Sédifin – Convocation à l’AG – Ordre du jour

Réaction du PS (JF Mitsch) sur le peu d’explications des budgets et du manque de stratégie propre (Electrabel déciderait).

C’est là que le bourgmestre a commencé son show. Il s’est énervé en disant que JF Mitsch « ne comprend rien », que Sédifin ne génère pas les tarifs.

La minorité s’est abstenue.

Point 8 : Convocation à l’AG de l’IBW

Question de Philippe Lorsignol sur le projet de poubelles à puces. Réponse : rien n’a avancé.

Point 9 : Comptes communaux 2013

Présentation des comptes par le directeur financier (soporifique…). En gros, tout va bien. Les dépenses et les recettes sont en hausse. Les investissements sont en baisse (subsidiés à 25%, 50 % via emprunts, et donc seulement 25% sur fonds propres). Les investissements sur fonds propres devraient augmenter dans les prochaines années. La dette est stabilisée. Réserve : 6 millions € !

Beaucoup de réactions :

 CDH (Gérard Bougniard) : il y a trop de boni. L’IPP pourrait être réduit de 0,5%. Réponse de G. Couronné : l’IPP est déjà bas. On est défavorisé dans le fonds des communes. Et le boni est nécessaire pour couvrir l’augmentation des coûts de police, de CPAS, du service incendie et des pensions des statutaires.

 PS (Mitsch) : il n’y a pas de contrôle externe. Pourquoi pas de réviseur, c’est gratuit. Il manque de transparence. Réaction de Couronné, énervé de nouveau : « Pas besoin, c’est bien géré !». Puis remarque sur le manque de rénovation urbaine – réponse « C’est faux ! La région a refusé les dossiers introduits ».

 Ecolo (Lorsignol) :

« Les critiques de l’année précédente sont toujours d’actualité. Un boni cumulé en progrès. Peu ou pas de réalisations pour la rénovation urbaine, la politique de la jeunesse, des ainés, de la petite enfance, de la culture (Où est cette salle de spectacle qu’on nous promet et qui n’arrive pas ?), de la politique économique notamment la création d’emplois. Tous ces domaines sont toujours sous exploités. En clair, il n’y a toujours pas de politique proactive d’investissements productifs d’emploi, de richesse et de bien-être.
La dette continue à augmenter dans de légères proportions, malgré la gestion dynamique de celle-ci. La charge de la dette oscille toujours vers les 18%, ce qui est le maximum admissible.

Côté positif :

 Le taux de réalisations des investissements reste comparable à l’année précédente. C’est un bon chiffre.

 On le verra avec la modification budgétaire, vous financez les nouvelles dépenses sur fonds propres en utilisant le boni, ce qui le ramène à des dimensions plus acceptables.

En conclusion, nous continuons à croire que si une gestion prudente des finances est nécessaire car nous ne connaissons pas l’impact exact des nouvelles charges auxquelles nous devrons faire face – service incendie et police, pensions, nouvelles compétences des régions- la vocation de la commune n’est pas de thésauriser à outrance. La commune se doit de renforcer un maximum ses services au citoyen.

Comme il s’agit d’un compte, nous l’approuvons même si celui-ci reflète une politique que nous n’approuvons pas toujours. »

Unanimité sauf PS qui s’abstient.

Point 10 : modification budgétaire n°1

Questions de Philippe Lorsignol :

 Honoraires d’avocats pour la place de l’Empereur : 27.500 €. Est-ce que cela clôture définitivement le dossier ? Le bourgmestre confirme.

 Théâtre au château : budget prévu 5000 €. On constate une augmentation de 10.000 €. Pourquoi ? Réponse de Vincent Girboux : d’autres projets culturels ont été inclus dans cette enveloppe.

Comme nous nous sommes abstenus pour le budget extraordinaire, nous nous abstenons pour les modifications budgétaires. Nous soulignons toutefois l’aspect positif du financement sur fonds propres de cette modification.

PS et CDH s’abstiennent aussi.

Le point 11 (petits marchés)
est approuvé à l’unanimité sans remarques.

Point 12 : Placement de trésorerie à plus d’un an

Placement de près de 1 million € suite à la réception d’un placement précédent de 750.000 € à terme après 8 ans (901.000 € après intérêts).

Ils vont placer ce montant sur Belfius 3+.

Questions de JF Mitsch :

 fiabilité de Belfius ?

 Destination des fonds ? Réponse : portfolio 21 (pas de travail des enfants, pas d’armes,…).

 Pourquoi pas en réduction de la dette ? Réponse : on ne peut pas emprunter pour l’ordinaire.

Questions de Philippe Lorsignol :

 Pourquoi pas de mise en concurrence ?

 D’accord avec le groupe PS, pourquoi ne pas investir dans un fonds éthique de la banque Triodos par exemple qui offre des rendements intéressants ?

Réponse de G. Couronné, très énervé (c’est un euphémisme) : ING n’est pas possible parce qu’ils choisissent leurs clients et que Genappe n’en fait pas partie.
Philippe insiste. Et souligne la pertinence de la question du PS sur le choix éthique ou non des placements «  si on ne vous avait pas posé les questions vous n’auriez pas connu la réponse ».
Couronné clôture en criant : « C’est moi le président de l’assemblée ! C’est moi qui donne la parole ! ».

Ecolo vote contre. Le CDH s’abstient. Le PS aussi sauf André Dubois qui approuve.

Points 13 à 16 : Fabriques d’églises

Pas de remarques. Approuvé à l’unanimité sauf le PS qui s’abstient.

Point 17 : Marché de travaux. Rénovation façades école de Baisy-Thy

48.400 € pour rénovation du pignon sud-ouest, réalisation d’un bardage (fibre ciment), pose dauphins, descente, châssis, et seuils de fenêtres des classes primaires.

Remarque de Philippe Lorsignol : la pose du bardage utilise des produits toxiques. Cela ne peut donc pas être fait en période scolaire. C. Hayet confirme que cela se fera pendant les vacances.

Remarque du PS (André Dubois) : Pourquoi toujours à Baisy-Thy ? Réponse : c’est faux, on investit aussi dans les autres écoles (Loupoigne et Bousval ont bénéficié récemment de travaux).

Approuvé à l’unanimité.

Point 18 : Reconstruction de la chapelle Saint Donat

18.000 € TVAC. C’est cher mais c’est une rénovation lourde (on ne garde que les 4 murs). Et l’assureur a payé 14.000 €.

Approuvé à l’unanimité ce qui a permis à Couronné d’ironiser : « le PS est d’accord avec les chapelles ».

Points 19 et 20 : Plan HP, état des lieux et Programme de travail 2014

Réaction du PS (JF Mitsch) sur le fait qu’il n’y a pas assez de logements sociaux. Il insiste sur l’importance de ne pas expulser en hiver. Réponse du Bourmestre : c’est le propriétaire qui décide. Si les occupants refusent de partir avant la date limite, le propriétaire coupera l’eau et l’électricité. La commune ne peut pas l’empêcher.

Réaction d’Ecolo (Philippe Lorsignol) :

«  Ne serait-il pas plus qu’urgent de remettre en cause ces plans HP ? Et c’est possible. Le nouveau CoDT (code de développement territorial) prévoit dans son article D ii.39 alinéa 2, un paragraphe 7 instaurant une prescription permettant aux communes qui le souhaitent de créer des espaces dédiés à l’habitat alternatif via une révision du plan de secteur. Justifié par la nécessité de développer une palette plus diversifiée de formes de logements durables accessibles en Wallonie, l’habitat alternatif est ici considéré comme une solution pour offrir des solutions favorables à la création sur de petites parcelles, de logements petits et peu coûteux, au profit de personnes exclues du marché acquisitif et locatif traditionnel. Cette prescription permettra également le développement de logements respectueux de l’environnement et innovants pour des personnes ayant fait le choix d’un autre mode d’habiter.

«J’ai ici une documentation glanée au Salon des mandataires de containers marins réutilisés et aménagés en habitations par une société d’économie sociale. Ces bâtiments peu coûteux sont durables, esthétiques, économes en énergie et peuvent être autonomes en eau et en électricité. Ils peuvent être une solution pour les habitants de ce camping. »

Le plan d’action est approuvé à l’unanimité.

Point 21 : Personnel

Pécule de vacances de 700 €. Approuvé à l’unanimité.

Divers 1 : Mutualisation des frais pour matériel scolaire

Anne Beghin demande où en est sa demande introduite lors du conseil précédent. Réponse de Stéphanie Bury : c’est un travail important. Le fournisseur a été contacté. Il est d’accord à condition d’avoir une facture globale par école. Cela se fera via les comités de parents.

Divers 2 : Conseil communal des enfants

Anne Beghin demande un statut de la mise en place de ce conseil. Pour rappel la demande de mise en place d’un conseil communale des enfants a été faite par Ecolo et votée à l’unanimité en conseil communal en novembre 2013. Réponse de Stéphanie Bury : la campagne se fera en septembre et la mise en place en octobre. Cette réponse est incomplète et peu satisfaisante. Ecolo devra ré-interpeller le conseil à ce sujet : Qui va animer le conseil ? Où ? A quelle fréquence ? Quel budget annuel sera alloué ? etc…

Divers 3 : La commission Enseignement  

Où en sommes-nous demande Anne Beghin ?
Réponse à nouveau insuffisante « Nous attendons la réponse des PO des écoles libres ».

Divers 4: PCDR (Plan communal de développement rural)

JF Mitsch fait remarquer qu’il y a très peu de mandataires présents lors des réunions alors qu’ils devraient tous être intéressés. G. Couronné répond que tout le monde est invité.

Remarque : pour Ecolo, Philippe Lorsignol est généralement présent. Et plusieurs membres sont chaque fois présents (4 ou 5).

Divers 5 : R.U.E. ND de Foy (Rapport Urbanistique et Environnemental)

JF Mitsch demande si il y aura un comité de quartier financé par la ville. Réponse : Non.

Divers 6 : convention de la maison de l’emploi

JF Mitsch demande où ça en est. Réponse de Couronné : ils attendent que le directeur vienne pour la signer, mais il ne vient pas…

Divers 7 : Rue Longchamps

JF Mitsch fait remarquer que les aménagements (bacs à fleurs) sont régulièrement percutés et doivent être réparés à chaque fois (ce qui est fait). Il demande si il est prévu de mettre quelque chose de plus efficace.

Réponse de G. Couronné : il faut mettre le point en commission de circulation.

Remarque de Philippe Lorsignol : il faudrait nettoyer la piste cyclable. C. Hayet approuve.

Share This