Persuadé qu’une idée est bonne et juste, il ne faut sans doute jamais l’abandonner. Surtout en politique. Pour Ecolo l’enseignement est une matière essentielle. Pour la conseillère communale Anne Beghin un vrai cheval de bataille.
Rejoints et soutenus par le PS et le CDH c’est ensemble que nous sommes parvenus à faire passer et accepter enfin ce point. Au profit de tous les acteurs scolaires de notre commune.
Ce 25 mars 2014 a quelque chose d’historique : en séance de Conseil communal, la commission de l’enseignement tant souhaitée et revendiquée depuis des mois par notre groupe et refusée par la majorité a été votée à l’unanimité par tous les conseillers MR, CDH, PS et Ecolo. Cette adhésion de tous est fondamentale : aux problèmes que connait l’enseignement aujourd’hui (Genappe n’est certainement pas épargnée), Ecolo est persuadé qu’il est possible et urgent de réfléchir et d’agir déjà au niveau LOCAL, mais aussi de manière GLOBALE et ENSEMBLE.
Cette commission sera l’occasion d’innover et d’élargir notre vision d’une matière qui concerne énormément de personnes. Notre proposition est celle d’envisager l’école et l’avenir des enfants avec AMBITION.
Cette commission concernera aussi bien le réseau communal que libre ce qui représente 9 écoles, plus de 1000 enfants scolarisés, le double de parents, plus de 100 instituteurs(trices), les accueillant(e)s, les animateurs et les directions.

Les sujets qui pourront y être pensés, réfléchis sont nombreux :

* L’application ou pas des décrets au sein de nos écoles (décret citoyenneté, décret devoirs,…)

* La question du soutien scolaire, de l’aide aux devoirs, et de la remédiation : sachant que les difficultés scolaires de nos enfants s’amplifient et démarrent de plus en plus tôt avec les risques que l’on connait, il sera important d’y apporter des réponses constructives et novatrices

* La question du soutien aux équipes éducatives en place : acteurs de toute première ligne, leur travail a changé. Rien ne peut se faire sans leur enthousiasme et la force d’action qu’il représente, sans le soutien et les moyens induits par leurs missions. Soulignons ici toute l’importance de l’accueil des nouveaux instituteurs et institutrices

* La question de la mobilité des enseignants au niveau des classes qui leurs sont attribuées

* Le développement et l’évaluation des projets pédagogiques existant (Immersion, sport-étude, Freinet, etc)

* Le développement et l’évaluation des projets d’école (orthographe, communication, etc)

* La paupérisation d’un nombre croissant de familles

* La question de l’accessibilité financière

* Le problème de la violence croissante dans les écoles (harcèlement, racket, difficultés relationnelles entre enfants et ce dès les maternelles)

* La programmation des classes de dépaysement et des excursions

* La mobilité douce et l’accessibilité géographique

* Les cantines

* La préparation d’un dossier pour l’implantation d’une école secondaire à Genappe

* Retisser davantage de liens entre l’école et les villages (associations, fermes, culture,…)

* Etc.

Ainsi sans crainte ni tabou, avançons ensemble dans le respect de chacun au profit des enfants d’abord.
Cette nouvelle commission sera enfin une aide et un outil précieux pour l’échevine en charge de l’enseignement, madame Bury.

Anne Beghin

C_C_25_03_2014_2_.jpg

Share This