« Nous rêvons d’une autre planète en ce futur, t’en souviens-tu ? »
chante Bernard Lavilliers alors que les 4 conseillers verts de la commune avec leurs compétences et spécificités rêvent eux aussi d’un autre Genappe pour l’avenir.
Et ce, parce que Genappe, ses habitants, ses enfants, sa jeunesse, ses villages méritent bien mieux que l’immobilisme faussement rassurant d’une majorité unique au pouvoir depuis si longtemps qu’elle s’essouffle.

« Je rêve d’une commune « Jeunes admis », avec des lieux et des événements qui leur soient réservés. Avec un soutien fort pour les plus fragilisés d’entre eux. Je rêve d’une école plus contemporaine, plus accessible et plus solidaire. Je rêve de potagers dans les écoles, de cantines bio, de moments de participation, d’écoles ouvertes le week-end pour y proposer soutien scolaire et autres activités. Je rêve d’une commune de la réussite scolaire avec une vraie réflexion autour des difficultés scolaires des enfants d’aujourd’hui. Enfin je rêve d’un pôle culturel animé et central. Qui sache reconnaître ses artistes et ses associations phares comme faisant partie du patrimoine culturel de Genappe. », Anne Beghin

« Je rêve d’une commune qui ose innover dans des projets stucturants et créateurs, d’une commune qui entre enfin dans le 21ième siècle , d’une commune solidaire ouverte sur le monde, d’une commune qui ose la transition écologique,d’une commune plus démocratique avec un bulletin communal ouvert à la minorité, d’une commune équipée d’une salle de spectacles digne de ce nom , d’un local pour les jeunes, et de résidences pour les séniors, d’une commune qui retrouve un centre animé, d’une commune reliée à tous ses villages par un réseau de mobilité douce, d’une commune qui développe l’économie locale, d’une commune pour qui le développement durable ne sont pas que des mots. Bref, je rêve d’une commune où il fait bon grandir, travailler, se distraire et se cultiver et enfin vieillir dans un cadre respectueux de l’environnement. », Philippe Lorsignol

« J’aimerais une commune pro-active qui soutient la création d’emploi, qui aide ses PME et ses indépendants à s’y installer, à s’y développer, en leur proposant des sites favorables à leur activité. Car Genappe est encore à reconstruire: ce grand territoire et nos villages ne doivent pas devenir un simple dortoir inaccessible aux moins nantis, où l’on consomme mais où l’on ne crée plus beaucoup de richesse. Je voudrais aussi que nos paysages soient pleins de vie et de biodiversité, et pas que des cartes postales avec de jolies chapelles entourées de terres monotones et sans vie. J’aimerais que Genappe devienne un modèle alternatif de développement rural. Rêver c’est déjà ça ! (Souchon) », Yves Amand

« Ma Commune idéale … serait verte, ouverte et durable. Transparente et éclairée (dans ses choix et ses actions). Ambitieuse dans son humilité. Intégrée dans son bassin de vie (transport, vie sociale, culture et environnement) » Sophie Vandeloise

(function(d, s, id)
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = « //connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1 »;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

Share This